Caractéristiques socio- démographiques et cliniques du trouble bipolaire avec épisode(s) mixte(s) selon les définitions du DSM-5

Détails

Ressource 1Télécharger: Mémoire no 4330 M. Vicario.pdf (460.94 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
Document(s) secondaire(s)
Télécharger: Mémoire no 4330 Annexes M. Vicario.pdf (203.31 [Ko])
Etat: Public
Version: de l'auteur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_357C74D4FB66
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Caractéristiques socio- démographiques et cliniques du trouble bipolaire avec épisode(s) mixte(s) selon les définitions du DSM-5
Auteur(s)
VICARIO G.
Directeur(s)
PREISIG M.
Codirecteur(s)
VANDELEUR C.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2017
Langue
français
Nombre de pages
28
Résumé
Résumé
La mixité des symptômes maniaques et dépressifs lors d’épisodes à caractère principalement maniaque ou dépressif est postulée comme étant un facteur de gravité et de chronicité des troubles bipolaires (TB). Cependant, la littérature sur le rôle de la mixité des TB est encore contradictoire. Il est important de savoir si le TB mixte se différencie du TB non-mixte pour éventuellement constituer un sous-type à part, afin de mieux déterminer ses causes, conséquences et traitements adéquats à l’avenir. Le but de ce travail est de 1) déterminer la fréquence et la forme des symptômes mixtes durant les épisodes maniaques ou dépressifs au cours d’un TB, 2) observer l’association éventuelle de facteurs démographiques avec l’apparition de symptômes mixtes durant le TB, 3) déterminer l’association entre l’apparition de symptômes mixtes durant le TB et l’apparition de troubles psychiatriques comorbides et 4) déterminer l’évolution et les caractéristiques cliniques dans les épisodes mixtes et purs.
Méthode : Un échantillon de 227 patients bipolaires (BP) de type I ou II diagnostiqués selon le DSM-5 provenant d’une grande étude familiale a été étudié. Tous les participants ont reçu un diagnostic final « de la meilleure estimation » à partir d’entretiens directs, d’anamnèses familiales et de dossiers médicaux. La mixité des symptômes a été déterminée à partir de listes de symptômes maniaques et dépressifs cotés simultanément lors de l’entretien direct avec la DIGS (Diagnostic Interview of Genetic Studies) qui a été réalisée par un(e) psychologue expérimenté(e).
Résultats: Les épisodes mixtes sont survenus chez 35.2% des BP, dont 24.2% au cours d’une dépression, et 11.1 % au cours d’un épisode maniaque. Au niveau démographique, les BP mixtes avaient un niveau socio-économique plus bas que les BP non mixtes. Concernant les comorbidités, les BP mixtes avaient plus d’anxiété de séparation, de troubles avec déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité et de troubles du comportement durant l’enfance que les BP non mixtes. Dans l’évolution et les caractéristiques cliniques des épisodes, les BP mixtes avaient plus d’histoire de tentative(s) de suicide, d’épisodes dépressifs comme épisodes actuels, ont moins souvent reçus d’agents antimaniaques et ont eu les plus mauvais scores de fonctionnement enregistrés sur la vie. Dans l’expression des symptômes maniaques, les BP avec états mixtes présentaient plus de problèmes de concentration, mais moins de diminution du sommeil et moins d’idées de grandeur que les BP non mixtes.
Conclusion: Le trouble BP mixte et non-mixte se différencie sur plusieurs aspects dans ce travail. Ce travail permettra de rendre attentif les praticiens à l’importance de dépister et identifier les états mixtes chez des patients présentant un TB afin d’effectuer une prévention adéquate relative au risque suicidaire, plus fortement présent chez cette catégorie de patients. Au niveau du traitement, l’association des états mixtes avec des troubles apparaissant pendant l’enfance incitera les professionnels de la santé à mieux investiguer cette période de la vie. La baisse de concentration donne quelques pistes sur les éléments principaux à considérer dans le paysage clinique des troubles de l’humeur chez le patient BP mixte lors de son évaluation, ainsi que sur le traitement à offrir. Evaluer le risque de développer un TB mixte chez les membres du 1er degré de la famille de patients BP mixte serait utile pour mieux comprendre l’origine de la mixité en tant que sous-type éventuel dans le TB.
Mots-clé
bipolar, mania, hypomania, depress, mixed features, DSM-5
Création de la notice
06/09/2018 9:13
Dernière modification de la notice
08/09/2020 7:08
Données d'usage