Individualiser la thérapie d'exposition pour le stress post-traumatique : le cas de Caroline

Détails

Ressource 1Télécharger: servalBIB_33C0C50E33DC.pdf (292.81 [Ko])
Etat: Public
Version: de l'auteur
ID Serval
serval:BIB_33C0C50E33DC
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Individualiser la thérapie d'exposition pour le stress post-traumatique : le cas de Caroline
Périodique
Psychothérapies
Auteur(s)
Kramer Ueli
ISSN
0251-737X
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2013
Peer-reviewed
Oui
Volume
33
Numéro
1
Pages
13
Langue
français
Résumé
Dans la thérapie de l'état de stress post-traumatique chronique (PTSD), l'Exposition Prolongée (PE) à des stimuli associes à une expérience d'origine traumatique est considérée comme une méthode de traitement de pointe. Notre étude de cas, basée sur l'utilisation du manuel de Foa et Rothbaum (1998), concerne Caroline, une patiente adulte victime d'abus sexuels dans l'enfance, traitée en 40 séances, sur une durée d'une année. En complément, nous avons la technique de l'«Analyse des Plans» de Caspar (1995, 2007) pour la formulation de cas individualisée et la planification du traitement, selon le concept de Caspar de la Relation Thérapeutique Orientée sur les Motifs (MOTR). Le traitement a été très efficace, comme l'attestent les mesures quantitatives standardisées, les changements dans les schémas de comportements, ainsi que son compte rendu subjectif. Une analyse du processus thérapeutique illustre l'importance d'une combinaison de procédures basées sur un manuel avec des formulations et interventions de cas individuels. Le cas est discute dans le contexte de l'amélioration du traitement cognitivo-comportemental du PTSD.
Open Access
Oui
Création de la notice
04/04/2013 16:37
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:20
Données d'usage