Fiabilité et reproductibilité des mesures de volume rénal par IRM

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_2E0C3F2439F1.P001.pdf (1670.63 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_2E0C3F2439F1
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Fiabilité et reproductibilité des mesures de volume rénal par IRM
Auteur(s)
WEGMULLER G.
Directeur(s)
MEUWLY J.-Y
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2014
Langue
français
Nombre de pages
29
Résumé
CONTEXTE
Le meilleur marqueur de la sévérité de l'atteinte rénale dans la polykystose est l'augmentation du volume des reins. L'IRM est la méthode d'imagerie de choix pour mesurer ces volumes, le CHUV l'utilise depuis des années pour le suivi clinique de ses patients.
OBJECTIFS
La fiabilité de la volumétrie rénale est essentielle pour assurer une prise en charge optimale des patients. Nous avons comparé la précision et la reproductibilité des diverses techniques de volumétrie par IRM et évalué la reproductibilité intra- et inter-observateur de la technique utilisée en clinique.
MÉTHODE
Nous avons comparé les différentes techniques disponibles en utilisant un fantôme et en lui appliquant le protocole d'imagerie IRM rein polykystique utilisé pour les patients. Nous avons étudié la reproductibilité intra- et inter-observateur en reprenant les dossiers de 37 patients et en mesurant leurs volumes rénaux.
RÉSULTATS
La technique la plus fiable et reproductible déterminée sur le fantôme était celle de seuillage manuel d'AW Server sur des coupes transverses en pondération T2. Sur les patients, la variabilité intra- observateur était < 2%, et l'inter-observateur de < 4%. Les limites d'agrément étaient de -70 ;90 ml tant pour la variabilité intra- qu'inter-observateur.
CONCLUSION
Les différentes méthodes évaluées sont reproductibles, mais leur précision est très variable. Il y a des biais de mesure systématiques avec toutes les techniques. Nos mesures montrent une haute reproductibilité intra-observateur et inter-observateurs. Nous avons identifié une limite d'agrément supérieure de 90 ml, ce qui signifie que des variations de volume au cours du temps de < 90 ml ne peuvent pas être considérées comme significatives. Des augmentations de > 90 ml ou des régressions de > 70 ml peuvent être interprétées comme réelles de façon fiable avec la volumétrie IRM.
Mots-clé
volumétrie, IRM, polykystose, ADPKD
Création de la notice
03/09/2015 9:37
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:12
Données d'usage