Analyse de la prise en charge médicale et de l'impact économique des patients ayant présentés des coûts extrêmes dans un hôpital universitaire [Analysis of the medical management and the economic impact of patients who have represented extreme costs at a university hospital]

Détails

ID Serval
serval:BIB_2B52021AC7F8
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Analyse de la prise en charge médicale et de l'impact économique des patients ayant présentés des coûts extrêmes dans un hôpital universitaire [Analysis of the medical management and the economic impact of patients who have represented extreme costs at a university hospital]
Périodique
Revue médicale de la Suisse romande
Auteur(s)
Kamm W., Wasserfallen J.B.
ISSN
0035-3655
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2003
Volume
123
Numéro
8
Pages
507-10
Langue
français
Notes
Publication types: English Abstract ; Journal Article - Publication Status: ppublish
Résumé
Les coûts de traitement de certains patients s'avèrent extrêmement élevés, et peuvent faire soupçonner une prise en charge médicale inadéquate. Comme I'évolution du remboursement des prestations hospitalières passe à des forfaits par pathologie, il est essentiel de vérifier ce point, d'essayer de déterminer si ce type de patients peut être identifié à leur admission, et de s'assurer que leur devenir soit acceptable. Pour les années 1995 et 1997. les coûts de traitement dépassant de 6 déviations standard le coût moyen de la catégorie diagnostique APDRG ont été identifiés, et les dossiers des 50 patients dont les coûts variables étaient les plus élevés ont été analysés. Le nombre total de patients dont I'hospitalisation a entraîné des coûts extrêmes a passé de 391 en 1995 à 328 patients en 1997 (-16%). En ce qui concerne les 50 patients ayant entraîné les prises en charge les plus chères de manière absolue, les longs séjours dans de multiples services sont fréquents, mais 90% des patients sont sortis de l'hôpital en vie, et près de la moitié directement à domicile. Ils présentaient une variabilité importante de diagnostics et d'interventions, mais pas d'évidence de prise en charge inadéquate. En conclusion, les patients qualifiés de cas extrêmes sur un plan économique, ne le sont pas sur un plan strictement médical, et leur devenir est bon. Face à la pression qu'exercera le passage à un mode de financement par pathologie, les hôpitaux doivent mettre au point un système de revue interne de I'adéquation des prestations fournies basées sur des caractéristiques cliniques, s'ils veulent garantir des soins de qualité. et identifier les éventuelles prestations sous-optimales qu'ils pourraient être amenés à délivrer. [Auteurs]
Treatment costs for some patients are extremely high and might let think that medical care could have been inadequate. As hospital financing systems move towards reimbursement by diagnostic groups, it is essential to assess whether inadequate care is provided, to try to identify these patients upon admission, and make sure that their outcome is good. For the years 1995 and 1997, treatment costs exceeding by 6 standard deviations the average cost of their APDRG category were identified, and the charts of the 50 patients with the highest variable costs were analyzed. The total number of patients with such extreme costs diminished from 391 in 1995 to 328 in 1997 (-16%). For the 50 most expensive patients, long stays in several services were frequent, but 90% of these patients left the hospital alive, and about half directly to their home. They presented an important variation in diagnoses and operations, but no evidence for inadequate care. Thus, patients qualified as extreme from an economic perspective cannot be qualified as such from a medical perspective, and their outcome is good. To face the pressure linked with the change in financing system, hospitals must develop an internal review system for assessing the adequacy of care, based on clinical characteristics, if they want to guarantee good quality of care and identify potentially inadequate practice.
Mots-clé
Adult, Aged, Aged, 80 and over, Female, Hospital Costs, Hospitals, University, Humans, Male, Middle Aged, Quality Assurance, Health Care, Switzerland
Pubmed
Création de la notice
25/01/2008 14:12
Dernière modification de la notice
20/08/2019 13:10
Données d'usage