De l’absence de traces à la trace des absents. Penser la restauration des contrats narcissique après un crime de masse avec René Kaës et Paul Ricoeur

Détails

ID Serval
serval:BIB_2B267B77A9B6
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
De l’absence de traces à la trace des absents. Penser la restauration des contrats narcissique après un crime de masse avec René Kaës et Paul Ricoeur
Périodique
Cahiers de psychologie clinique
Auteur(s)
Katz-Gilbert Muriel
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2020
Volume
1
Numéro
54
Pages
39-76
Langue
français
Résumé
Dans la perspective ouverte par Kaës, le sujet est avant tout sujet du groupe. Ses assisses narcissiques, comme le sentiment de continuité de soi éprouvé au fil du temps sont le fruit de différents contrats narcissiques. Or, dans le contexte d’une catastrophe sociale et politique, comme un génocide, les contrats en question sont profondément mis à mal. Le passé traumatique fait dès lors l’objet d’un processus de remembrance intersubjective qui repose sur un récit polyphonique mobilisant diverses voix tierces en vue d’historiciser les événements. A partir d’une étude de cas qui porte sur l’histoire d’un orphelin juif qui a été caché pendant la Shoah avant de faire l’objet d’un pacte d’emprise perverse, on tente de mettre en évidence combien le travail de remembrance est au service de la restauration des contrats narcissiques.
Création de la notice
14/01/2020 15:13
Dernière modification de la notice
22/04/2020 5:19
Données d'usage