Mesure des réactions émotionnelles avec le « eye blink startle reflex » selon le profil d’attachement social

Détails

Ressource 1Télécharger: Mémoire no 3372 M. Diaz.pdf (4165.25 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_256EA39F9D85
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Mesure des réactions émotionnelles avec le « eye blink startle reflex » selon le profil d’attachement social
Auteur(s)
DIAZ S.
Directeur(s)
STOOP R.
Codirecteur(s)
PREISSMANN D.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2016
Langue
français
Nombre de pages
25
Résumé

Les émotions, dont la peur, sont traitées dans le cerveau par une structure appelée amygdale. La façon dont l’amygdale fonctionne dépendrait d’une part du profil psychologique de la personne, dont le profil d’attachement social en est un bon reflet, et d’autre part du relâchement du neuropeptide ocytocine par l’hypothalamus dans le noyau central de l’amygdale même. Nous avons mesuré un réflexe du tronc appelé « eye startle reflex » reflétant le degré d’activation de l’amygdale. Ces mesures nous ont permis de corréler l’intensité d’activation de l’amygdale selon l’amplitude du stress et selon le score du profil d’attachement social des participants. Nos résultats montrent un lien entre l’intensité du stress et le « eye startle reflex », et donc de l’activation de l’amygdale. Nos résultats suggèrent également que cette activation dépend du profil psychologique de la personne
Mots-clé
peur, amygdale, profil d’attachement social, eye startle reflex
Création de la notice
06/09/2017 9:44
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:03
Données d'usage