Déroulement et issue des grossesses chez les patientes mineures ayant accouché au CHUV entre 2005 et 2015 : influence de l’âge sur l’incidence des complications

Détails

Ressource 1Télécharger: Mémoire no 4508 Mme Bovay.pdf (660.99 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_16FDD5D3ACD9
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Institution
Titre
Déroulement et issue des grossesses chez les patientes mineures ayant accouché au CHUV entre 2005 et 2015 : influence de l’âge sur l’incidence des complications
Auteur(s)
BOVAY C.
Directeur(s)
BAUD D.
Codirecteur(s)
JACOT-GUILLARMOD M.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2017
Langue
français
Nombre de pages
29
Résumé
Objectifs – L’objectif est d’étudier le déroulement de la grossesse et de l’accouchement dans
une population de jeunes mineures ayant accouché au Centre Hospitalier Universitaire Vaudois
entre 2005 et 2015 puis de décrire les caractéristiques de ces jeunes patientes. Le but est de
déterminer l’impact de l’âge sur le déroulement de la grossesse et sur l’incidence des
complications obstétricales.
Patientes et méthodes. – Il s’agit d’une étude rétrospective, de cohorte, descriptive et
comparative réalisée à partir de la base de données de la maternité du CHUV à Lausanne entre
le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2015. Deux groupes ont été établis permettant de comparer
les mineures âgées de moins de 16 ans avec celles âgées entre 16 et 18 ans. Les critères étudiés
sont les caractéristiques de la population, le profil psychosocial des patientes, le déroulement
de la grossesse ainsi que celui de l’accouchement et les paramètres du nouveau-né.
Résultats – Les adolescentes étaient dans la plupart des cas nullipares, d’origine étrangère
(66.7%), accompagnées de leurs partenaires, à l’école pour les patientes de moins de 16 ans
(81.8%) et en apprentissage (21.7%) ou sans activités (46%) pour celles âgées entre 16 et 18
ans. Le contexte psychosocial est souvent compliqué. Certaines femmes sont dans des situations
précaires (10%), ne désirent pas la grossesse (7.8%), d’autres souffrent de violences
intrafamiliales (6.7%) ou sont isolées (5,6%). L’âge gestationnel moyen lors du premier rendezvous
est de 17 semaines d’aménorrhées (SA). Un suivi tardif est identifié chez 40.5% des
patientes avec un taux significativement plus élevé chez les femmes <16 ans. Les patientes
sont anémiques dans 36.8% des cas, 18.5% des patientes sont à risque de menace
d’accouchement prématuré durant la grossesse et uniquement 3.3% ont fait une pré-éclampsie.
L’âge gestationnel moyen lors de l’accouchement est de 38 SA. La proportion d’accouchements
par voie vaginale est de 85.9%. Celle d’accouchements instrumentalisés est de 6.5%. Le
percentile moyen est de 41.4 avec un nombre de nouveau-nés hypotrophes dans 14.4% des cas.
Le nombre de prématurés accouchés à < 37 SA représente 19.6% et ceux < 34 SA, 9.8%.
Discussion et conclusion - La grossesse des adolescentes nécessite une prise en charge
spécifique, en particulier d’un point de vue psychosociale. Un suivi précoce éviterait des
complications comme l’anémie ou la prématurité. Un dépistage des infections sexuellement
transmissibles est indispensable chez ces jeunes femmes lors du premier rendez-vous de suivi.
Les accouchements sont dans la plupart des cas physiologiques et se compliquent rarement.
Mots-clé
grossesse chez les mineures, issue obstétricale, pré-éclampsie, anémie, accouchement prématuré
Création de la notice
06/09/2018 10:21
Dernière modification de la notice
08/09/2020 7:08
Données d'usage