La dynamique protestataire du Mouvement du 20 février à Casablanca

Détails

Ressource 1Télécharger: Bennani-Chraibi_Jeghllaly_2012_Dynamique protestataire M20_RFSP.pdf (8878.45 [Ko])
Etat: Public
Version: de l'auteur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_158B33F150D2
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
La dynamique protestataire du Mouvement du 20 février à Casablanca
Périodique
Revue française de science politique
Auteur(s)
Bennani-Chraïbi M., Jeghllaly M.
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2012
Peer-reviewed
Oui
Volume
62
Numéro
5-6
Pages
867-894
Langue
français
Résumé
Au-delà du discours vantant « l'exception marocaine », un large mouvement de protestation s'est développé dès le mois de février 2011 dans l'ensemble du pays. Loin d'être le produit d'un effet domino, le Mouvement du 20 février est notamment tributaire d'un processus d'attribution de similarité, de la réactivation de relais organisationnels et de réseaux plus ou moins dormants. Une large coalition s'est constituée au sein d'un champ d'alliance et d'opposition à la jonction entre scène politique instituée et espace protestataire, par-delà les clivages entre réseaux de gauche et islamistes. Dans un jeu d'échelles entre le local, le national, le régional et l'international, un faisceau d'actions, d'interactions et d'événements a contribué autant à l'enracinement de la coalition qu'à sa désagrégation.
Financement(s)
Fonds national suisse / Projets / 100017_130260
Création de la notice
07/12/2012 14:37
Dernière modification de la notice
23/11/2019 7:08
Données d'usage