Exposition aux bactéries aéroportées dans, et autour des élevages de porcs

Détails

ID Serval
serval:BIB_1508E12B0F6D
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Sous-type
Synthèse (review): revue aussi complète que possible des connaissances sur un sujet, rédigée à partir de l'analyse exhaustive des travaux publiés.
Collection
Publications
Institution
Titre
Exposition aux bactéries aéroportées dans, et autour des élevages de porcs
Périodique
Bulletin de veille scientifique : santé, environnement, travail : notes d'actualité scientifique
Auteur⸱e⸱s
Oppliger Anne
ISSN
1950-4764
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2009
Numéro
9
Pages
30-32
Langue
français
Notes
SAPHIRID:81299
Résumé
En France, il y a plus de 30 000 exploitations élevant près de 15 millions de porcs. De nos jours, l'élevage du porc s'est intensifié et la densité de bêtes par m2 a fortement augmenté. Cette forte densité d'animaux, souvent confinés dans des locaux clos, génère une quantité importante de déchets et de poussière organique. Cette poussière, contenant beaucoup de microorganismes (bactéries, champignons) et d'endotoxines est facilement mise en suspension lors des différentes activités des animaux et des travailleurs. A cela s'ajoute des dégagements de gaz tels que l'ammoniac et l'hydrogène sulfuré qui contribuent aussi à la détérioration de la qualité de l'air. L'augmentation de la taille des exploitations implique une présence plus importante de l'éleveur et donc une exposition de plus longue durée à ces nuisances aéroportées. Plusieurs études ont montré que les éleveurs de porcs avaient significativement plus de symptômes de bronchite chronique, d'inflammation des voies respiratoires et d'asthme que des personnes ne travaillant pas dans des élevages ou dans des fermes (Cole et al., 2000). Le premier article analysé (Ko et al., 2008) traite de la caractérisation microbiologique des bioaérosols émis dans l'environnement immédiat des élevages de porcs. La seconde étude (Nehme et al., 2008) s'attache à montrer la pertinence des méthodes moléculaires pour quantifier et caractériser les bactéries dans l'air des porcheries. [Auteur]
Mots-clé
Endotoxins , Aerosols , Respiration Disorders , Occupational Exposure , Hypersensitivity
Création de la notice
19/01/2010 18:20
Dernière modification de la notice
20/08/2019 13:44
Données d'usage