Une zone grise dans le dopage des sportifs : les substances ergogènes

Détails

ID Serval
serval:BIB_12582
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Institution
Titre
Une zone grise dans le dopage des sportifs : les substances ergogènes
Périodique
Médecine et Hygiène
Auteur(s)
Rivier  L.
ISSN
0025-6749
Statut éditorial
Publié
Date de publication
1999
Volume
57
Numéro
2274
Pages
2034-2041
Langue
français
Résumé
Les produits qui modifient les performances sportives et qui ne figurent pas sur les listes des dopants représentent un marché de plus en plus considérable. Ce tour d'horizon décrit les plus importantes de ces substances ergogènes (créatine, caféine, bicarbonates, acides aminés libres et carnitine) en examinant le raisonnement tenu pour en justifier l'usage. La rationalité scientifique de leur emploi est hautement questionnable surtout dans l'optique d'une utilisation par les jeunes sportifs. De plus, la plupart des substances disponibles qui, souvent, ne sont pas produites au travers des canaux de la chimie officielle, ne présentent pas une pureté garante de sécurité. Tous ces éléments permettent de conclure qu'un médecin ne devrait pas en recommander une quelconque utilisation.
Création de la notice
19/11/2007 13:03
Dernière modification de la notice
20/08/2019 13:40
Données d'usage