Absorptiométrie biphotonique à rayons X et composition corporelle : mise au point

Détails

ID Serval
serval:BIB_04193B7EAEAA
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Absorptiométrie biphotonique à rayons X et composition corporelle : mise au point
Périodique
Médecine et Hygiène
Auteur⸱e⸱s
Hans  D., Genton  L., Pichard  C., Slosman  D.O.
ISSN
0025-6749
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2002
Volume
60
Numéro
2412
Pages
2077-2081
Langue
français
Résumé
Les mesures de composition corporelle permettent d'évaluer et de suivre l'état nutritionnel. Actuellement, une approche multi-compartimentale, utilisant des méthodes mesurant l'os, les minéraux, le muscle et l'eau séparément, constitue le gold standard pour mesurer la composition corporelle. Néanmoins, le coût élevé et la longue durée des examens limitent cette approche en routine clinique. C'est pourquoi, d'autres méthodes comme l'absorptiométrie biphotonique à rayons X (DXA) sont Investiguées. Celle-ci mesure la composition corporelle totale et régionale de trois compartiments : la masse grasse (MG) et la masse non grasse des tissus mous, et l'os. Ce papier décrit les avantages et limitations de la DXA, et les différences de composition corporelle totale et régionale entre la DXA et d'autres méthodes de référence. Le terme de masse maigre (MM) regroupe la masse non grasse des tissus mous et de l'os.
Création de la notice
16/03/2009 12:33
Dernière modification de la notice
20/08/2019 12:25
Données d'usage