Les langues de scolarisation en Afrique francophone. Enjeux et repères pour l’action.

Détails

Ressource 1Télécharger: rapport_general_lascolaf.pdf (856.39 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_016D266A9250
Type
Rapport: document publié par une institution, habituellement élément d'une série.
Collection
Publications
Titre
Les langues de scolarisation en Afrique francophone. Enjeux et repères pour l’action.
Auteur⸱e⸱s
Maurer Bruno
Détails de l'institution
Organisation internationale de la Francophonie
Date de publication
01/06/2010
Langue
français
Nombre de pages
103
Résumé
À l’origine du projet LASCOLAF, il y a la volonté de mieux connaître la diversité des expériences d’utilisation des langues africaines dans les systèmes éducatifs francophones de l’Afrique subsaharienne. La plupart de ces pays ont en commun d’avoir hérité, en même temps que d’un français langue officielle, d’un français langue de scolarisation et langue d’enseignement. Cependant, cette évidence historique ne doit pas occulter le fait que les langues africaines sont ou ont été utilisées dans la scolarisation et qu’il y a matière à tirer des enseignements de ces expériences parfois déjà anciennes.
Le rapport général du projet LASCOLAF présente les premiers enseignements qui ressortent d’une étude qui a été menée sur six pays (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Niger, Sénégal) et qui a réuni quatre institutions : l’Agence française de développement (AFD), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), le ministère français des Affaires étrangères et européennes (MAEE) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
L’utilisation des langues nationales n’est pas une solution miracle ; il s’agit d’une nouvelle manière de poser le problème de l’accès aux savoirs par l’école, mais elle ne résout rien en elle-même. Elle doit s’accompagner d’une réflexion nouvelle sur la didactique des langues africaines en tant que langues premières, sur la manière dont les apprentissages dans ces langues peuvent être mis à profit au moment du passage au français ; elle doit aussi bénéficier des conditions matérielles requises pour la réussite de toute éducation (formation des enseignants, présence d’outils didactiques appropriés).
Mots-clé
enseignement des langues, langues premières, langues secondes, multilinguisme, francophonie, politique linguistique, politique éducative, Afrique subsaharienne, education pour tous
Open Access
Oui
Financement(s)
OTHER//Agence française de Développement - Organisation internationale de la Francophonie
Création de la notice
11/01/2020 5:58
Dernière modification de la notice
29/01/2020 15:15
Données d'usage