Evaluation des résultats ADN considérant des propositions au niveau de l'activité

Details

Ressource 1Download: These-OK.pdf (8072.27 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_F5BBEDAE658D
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Title
Evaluation des résultats ADN considérant des propositions au niveau de l'activité
Author(s)
Samie Foucart Lydie
Director(s)
Taroni Franco
Codirector(s)
Champod Christophe
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration publique
Publication state
Writing in progress
Language
french
Abstract
L'évaluation de très faibles quantités d'ADN est devenue de plus en plus complexe : les variables liées au transfert, à la persistance et au prélèvement deviennent de plus en plus importantes dans l'évaluation des résultats ADN, car la question pertinente qui se pose à la Cour n'est plus « qui est la source de cet ADN ? » mais plutôt « comment cet ADN est-il arrivé là ? ». Le guide de l'ENFSI (Willis et al, 2015) pour les rapports d'évaluation propose d’évaluer les résultats ADN en considérant des propositions de niveaux de l’activité et en utilisant l’approche de rapport de vraisemblance (RV), surtout si une très faible quantité d'ADN est récupérée.
Cependant, dans la pratique, les experts évaluent leurs observations principalement au niveau de la (sous-)source et rarement au niveau de l’activité car (1) les évaluations prenant en compte les propositions au niveau de l’activités sont rarement demandées. De plus, (2) il n'existe pas d'outil adapté au laboratoire pour faire l'évaluation en considérant les propositions au niveau de l'activité. L'objectif de cette recherche est de proposer une méthodologie pour réaliser ce type d’évaluation.
La méthodologie proposée comporte plusieurs étapes : (1) construire un réseau bayésien (BN), (2) identifier les variables ayant un impact sur le RV grâce à une analyse de sensibilité du BN effectuée par des simulations de ré échantillonnage, (3) définir, sur la base des résultats des simulations, le nombre de données supplémentaires à acquérir si nécessaire, (4) acquérir ces données supplémentaires et (5) déterminer si le RV est robuste et peut donc être reporté dans un rapport d’évaluation.
La méthodologie a été appliquée avec succès à 120 cas simulés d'attaques au couteau développés en laboratoire pour chacun des deux scénarios suivants: l'un impliquant un transfert secondaire potentiel, l'autre impliquant une utilisation récente du couteau avant l'attaque sous l'hypothèse de la défense. Cette méthodologie peut également être appliquée à d'autres cas. Elle apporte une solution opérationnelle. Toutefois, il existe des limites, qui résultent souvent des impondérables des circonstances de l'affaire.
Keywords
DNA, évaluation, activité, Réseau Bayesien
Create date
11/02/2020 12:00
Last modification date
11/03/2020 8:10
Usage data