Etude des gènes codant les protéines de gouttelettes lipidiques chez les patients avec la stéatose hépatique[Study of genes encoding proteins of lipid droplets in patients with fatty liver]

Details

Serval ID
serval:BIB_F331E7ED592D
Type
Inproceedings: an article in a conference proceedings.
Publication sub-type
Abstract (Abstract): shot summary in a article that contain essentials elements presented during a scientific conference, lecture or from a poster.
Collection
Publications
Institution
Title
Etude des gènes codant les protéines de gouttelettes lipidiques chez les patients avec la stéatose hépatique[Study of genes encoding proteins of lipid droplets in patients with fatty liver]
Title of the conference
Congrès francophone annuel de diabétologie SFD 2010
Author(s)
Minehira K., Gual P., Tran A., Bonnaous S., Bouzourene H., Suter M., Giusti V.
Address
Lille, France, March 16-19, 2010
ISBN
1262-3636
Publication state
Published
Issued date
2010
Peer-reviewed
Oui
Volume
36
Series
Diabetes and Metabolism
Pages
97
Language
french
Notes
Meeting Abstract
Abstract
Introduction:
La prévalence de la «non-alcoholic fatty liver disease (NAFLD)» dans les pays industrialisés augment de manière exponentielle. La NAFLD se développe d'une simple stéatose hépatique jusqu'à l'hépatite, puis à la cirrhose. De plus, la stéatose hépatique est fréquemment accompagnée par une résistance à l'insuline, une des causes principales du diabète. Les lipides intermédiaires, tels que céramides et diacylglycérols, ont été décrits comme induisant la résistance à l'insuline. Cependant, nous avons démontré dans notre modèle de stéatose hépatique, que les souris présentant une invalidation de la protéine «microsomal triglyceride transfer protein» (Mtpp) au niveau hépatique, ne développent pas de résistance à l'insuline. Ceci suggère fortement l'existence d'autres mécanismes susceptibles d'induire la résistance à l'insuline.
Résultats:
Grâce à une analyse de Microarray, nous avons observé une augmentation de l'expression des gènes «cell-death inducing DFFA-like effector c (CIDEC)», «lipid storage droplet protein 5 (LSDP5)» et «Bernardinelli-Seip congenital lipodystrophy 2 homolog (Seipin)» dans le foie des souris Mttp. Ces gènes ont récemment été identifiés comme des protéines localisées autour des gouttelettes lipidiques. Nous avons également constaté que la souris Mttp développe plutôt une microstéatose (petites gouttelettes lipidiques) qu'une macrostéatose qui est normalement observée chez les patients avec NAFLD. Nous avons étudié l'expression des gènes associés aux gouttelettes lipidiques chez les patients obèses avec stéatose hépatique, avec ou sans résistance à l'insuline. Comparés aux sujets sains sans stéatose hépatique, les patients avec la stéatose ont une expression significativement plus élevée. De manière intéressante, les patients avec résistance à l'insuline ont une diminution de ces expressions.
Conclusion :
Ces données suggèrent que les gènes des gouttelettes lipidiques sont impliqués dans le développement de la stéatose hépatique chez l'homme et peut-être contribue à la mise en place de la résistance à l'insuline.
Web of science
Create date
01/07/2010 15:39
Last modification date
20/08/2019 16:20
Usage data