Clinical and financial impacts of Flexible Intramedullary Nailing in pediatric diaphyseal forearm fractures: a case-control study.

Details

Ressource 1Download: thèse-LA-OK.pdf (582.87 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_E805A5F14C3F
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Clinical and financial impacts of Flexible Intramedullary Nailing in pediatric diaphyseal forearm fractures: a case-control study.
Author(s)
LEUBA Aline
Director(s)
Lutz Nicolas
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2022
Language
english
Abstract
Objectif
L'enclouage centromédullaire élastique stable (ECMES) est régulièrement utilisé pour les fractures instables déplacées de l'avant-bras en âge pédiatrique. Comparé à la réduction fermée et au plâtrage (traitement conservateur - TC), l'ECMES diminue l’angulation en fin de traitement, raccourcit la durée d'immobilisation et devrait réduire les contrôles de suivi. Une comparaison entre l’ECMES et le TC dans la gestion clinique, radiologique et financière de ces fractures a été réalisée.
Méthodes
Une étude rétrospective sur 5 ans de cas pédiatriques dans deux départements universitaires d'orthopédie pédiatrique a été réalisée. La méthode de traitement, l'évolution postopératoire et le suivi radiologique ont été examinés. Le nombre de radiographies, les contrôles de suivi, le type et la durée de l'immobilisation, l'angulation finale de l'os et les complications rapportées ont été comparés. Une analyse financière approfondie a été réalisée.
Résultats
Sur 73 filles et 168 garçons inclus dans l'étude, 150 ont été traités par ECMES et 91 par TC. Aucune différence n'a été notée en ce qui concerne le nombre total de radiographies (respectivement 7,3 contre 7,2). Le nombre total de suivis était de 6,4 (ECMES) et 5,5 (TC). Une angulation pathologique enfin de traitement est survenue chez 2 patients traités par ECMES contre 16 traités par TC. Le coût le moins élevé a été celui du TC ambulatoire.
Conclusions
Les enfants traités par ECMES avaient un nombre similaire de radiographies ou de consultations de suivi mais moins d’angulation pathologique en fin de traitement par rapport au TC. La gestion orthopédique était systématiquement moins chère que l’ECMES. À moins que des directives de gestion postopératoire diminuant le nombre de radiographies et de suivis ne soient mises en œuvre,
l’ECMES restera une procédure coûteuse par rapport au traitement conservateur conventionnel.
Create date
17/08/2022 10:02
Last modification date
30/08/2022 9:10
Usage data