Le développement psychomoteur des enfants migrants à Lausanne

Details

Ressource 1Download: Mémoire no 5801 Mme Rosafio.pdf (1121.96 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_E6F59822E153
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Le développement psychomoteur des enfants migrants à Lausanne
Author(s)
ROSAFIO C.
Director(s)
SURIS J.
Codirector(s)
BICKLE-GRAZ M.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2018
Language
french
Number of pages
27
Abstract
Introduction
La polyclinique de l’hôpital de l’enfance de Lausanne (HEL) fait office de pédiatre de premier
recours pour de nombreuses familles, notamment des familles migrantes. Les contrôles du
développement psychomoteur sont effectués lors de la première consultation, puis aux âges
préconisés par la Société Suisse de Pédiatrie (SSP). Les médecins en formation se basent
sur l’anamnèse recueillie avec l’aide des interprètes, sur l’observation et sur quelques
épreuves simples effectuées avec le matériel présent dans la salle de consultation pour
effectuer une évaluation du développement. Ils utilisent également les check-lists établies
par la SSP. Parce que le dépistage du développement est un processus qui sélectionne les
enfants qui recevront une évaluation ou un traitement plus intensif, tous les nourrissons et
les enfants devraient subir un dépistage de retard de développement de qualité. Les études
suggèrent un bénéfice à utiliser des questionnaires standardisés pour évaluer le
développement psychomoteur des enfants dans les consultations de premier recours. Parmi
ces questionnaires, le questionnaire Ages and Stages®, dont la 3ème édition a été traduite en
français, a de bonnes qualités psychométriques. L’ASQ-3 est l’échelle la plus validée dans le
domaine de la surveillance du développement.
Objectif
Le but principal de ce travail est d’évaluer la faisabilité et l’acceptabilité de l’utilisation d’un
questionnaire standardisé (ASQ-3) pour évaluer le développement psychomoteur des
enfants suivis à la polyclinique de l’HEL. Nous voulons également voir si le sentiment de
confiance et de compétence des médecins-assistants, ainsi que si le niveau de satisfaction
des parents s’en voit augmenté.
Méthodologie
Cette étude quantitative sur un site unique (HEL) a inclut les trois médecins-assistants
présents lors de leur tournus à la polyclinique de l’HEL ainsi que les parents des enfants
dont la polyclinique de l’HEL est le pédiatre de premier recours, âgés de moins de 5 ans et
pour qui une évaluation du développement est prévue lors de la consultation. Durant une
période de deux semaines, les médecins-assistants ont rempli des questionnaires évaluant
leur sentiment de confiance et de compétence face à l’évaluation du développement d’un
enfant. En parallèle, les parents ont rempli des questionnaires de satisfaction de façon
anonyme à la suite de la consultation avec une évaluation du développement. Par la suite,
nous avons introduit les questionnaires ASQ-3 durant une période de 40 jours. Pour évaluer
la faisabilité et l’acceptabilité d’intégrer cet outil standardisé lors des évaluations du
développement, nous avons mesuré le nombre d’ASQ-3 remplis sur cette période par
rapport au nombre total d’évaluations du développement effectuées. Dans un troisième
temps, les médecins-assistants ainsi que les parents ont rempli les mêmes questionnaires
que lors de la première étape, à savoir ceux sur la confiance et la compétence, ainsi que les
questionnaires de satisfaction.
Résultats
Sur une durée de 40 jours, il y a eu au total 203 consultations pédiatriques réparties chez les
3 médecins-assistants effectuant leur tournus à l’HEL. Parmi celles-ci, 69 étaient consacrées
à l’évaluation du développement psychomoteur chez des enfants de moins de 5 ans. Dans
1/3 des consultations (23/69), les assistants se sont servis du questionnaire ASQ-3 pour leur
évaluation du développement. Sur les 23 consultations pour lesquelles un ASQ-3 a été
rempli, 11 nationalités différentes ont été relevées. Plus de la moitié des questionnaires
ASQ-3 remplis ont mis en évidence un retard du développement à investiguer. Concernant la
satisfaction parentale, nous ne remarquons pas de changement majeur après l’introduction
des questionnaires ASQ-3. En effet, les parents sont globalement très satisfaits de la prise
en charge de leur enfant et n’expriment pas d’inquiétudes particulières quant à son
développement. Les sentiments de confiance et de compétence des médecins-assistants ont
augmenté après l’introduction du ASQ-3 dans la consultation.
Discussion
Pendant l’étude, les assistants se sont servi du questionnaire ASQ-3 dans un tiers des
consultations avec évaluation du développement. Cela démontre que cet outil standardisé
est utilisable dans la polyclinique de l’HEL par des médecins-assistants. Nos résultats
expriment l’importance de dépister de façon systématique cette population à risque. Après
les entretiens avec les trois médecins-assistants, il semblerait que le temps nécessaire pour
remplir ce questionnaire soit un frein à son utilisation systématique. Il est possible que la
triangulation médecin-parent-interprète et les difficultés de communication puissent
prolonger de façon importante le temps consacré à l’ASQ-3 et ainsi décourager les
médecins-assistants à s’en servir durant la consultation. Ils sont cependant tous d’accord
pour dire que l’ASQ-3 les aiderait essentiellement pour des situations moins flagrantes de
retards de développement, où un doute persisterait après l’utilisation des outils tels que les
check-list de la SSP. La validité et la fiabilité élevées de l’ASQ-3 ont été prouvées par de
nombreuses recherches à travers le monde. Cet outil aurait donc sa place durant les
consultations avec évaluation du développement à l’HEL.
Conclusion
Les enfants issus de la migration sont plus à risque de présenter des retards du
développement en raison des différents facteurs de risque qu’ils accumulent. Cette étude
confirme qu’une grande partie des enfants consultants à l’HEL est issue d’une population à
risque pour la santé et une attention particulière doit être portée aux troubles du
développement psychomoteur. Pour ces raisons, il est important de tout mettre en oeuvre
pour assurer le dépistage de ces troubles et ainsi offrir une prise en charge rapide et de
qualité aux enfants avec un dépistage positif. L’ASQ-3 est un outil validé à travers le monde
et son utilisation lors des consultations permet un dépistage précoce des retards de
développement. On a pu démontrer qu’il est envisageable et acceptable d’introduire ces
questionnaires lors des consultations avec évaluation du développement à l’HEL. Nous
avons également pu démontrer que les parents ont un sentiment de satisfaction très élevé
quant à la prise en charge de leur enfant à l’HEL, et que celui-ci ne semble pas être modifiée
par l’introduction de l’ASQ-3.
Keywords
Dépistage, Développement psychomoteur, Retard de développement
Create date
03/09/2019 9:28
Last modification date
08/09/2020 6:11
Usage data