Prévention de l'état de stress post-traumatique : efficacité des interventions pharmacologiques ? : Revue cochrane pour le praticien

Details

Ressource 1Download: BIB_DB68FA5588E3.P001.pdf (538.78 [Ko])
State: Public
Version: Final published version
Serval ID
serval:BIB_DB68FA5588E3
Type
Article: article from journal or magazin.
Publication sub-type
Letter (letter): Communication to the publisher.
Collection
Publications
Institution
Title
Prévention de l'état de stress post-traumatique : efficacité des interventions pharmacologiques ? : Revue cochrane pour le praticien
Journal
Revue Médicale Suisse
Author(s)
Kazadi K., Michaud L., Peytremann-Bridevaux I.
ISSN
1660-9379
Publication state
Published
Issued date
2015
Peer-reviewed
Oui
Volume
11
Number
497
Pages
2300
Language
french
Abstract
Après un ou plusieurs événements potentiellement traumatisants (EPT), tels qu'accidents, mort inattendue d'une personne aimée, chirurgie invasive, guerre, violences physiques et sexuelles par exemple, certaines personnes peuvent développer un état de stress posttraumatique (ESPT). Elles ont l'impression de revivre le traumatisme et présentent des comportements d'évitement, une hyperexcitation ainsi que des émotions négatives. L'ESPT est associé à une réduction de la qualité de vie des patients concernéset a un impact majeur sur leur fonctionnement. Son coût économique est également important. Sa prévalence varie en Europe de 0,6 à 6,7 %. En Suisse, elle est estimée à 0,7 % mais peut atteindre des niveaux beaucoup plus élevés selon les populations ; 13 % des hommes demandeurs d'asile déboutés souffrent d'ESPT par exemple.
Des études suggèrent que des changements cérébraux d'hormones de stress peuvent contribuer à l'ESPT. Cette revue systématique cherche à déterminer si la prescription d'une médication active au niveau cérébral est susceptible de prévenir l'apparition d'un ESPT.
Create date
17/12/2015 14:48
Last modification date
20/08/2019 17:00
Usage data