L’indignation est-elle un ressort de la scandalisation ? : le « scandale des fiches » en Suisse

Details

Ressource 1Request a copy Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: author
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_DA48DC195086
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
L’indignation est-elle un ressort de la scandalisation ? : le « scandale des fiches » en Suisse
Journal
Ethique publique
Author(s)
Rayner Hervé, Thétaz Fabien, Voutat Bernard
ISSN
1929-7017 (Online)
1488-0946 (Print)
Publication state
Published
Issued date
2016
Peer-reviewed
Oui
Volume
18
Number
2
Pages
NA
Language
french
Abstract
À partir d’une étude de cas portant sur le « scandale des fiches » (1989-1990), qui mit en cause les pratiques de surveillance de la police politique suisse, nous montrons que, contrairement à ce qu’affirment nombre de travaux, l’ampleur du scandale ne peut-être déduite de celle de l’indignation pas plus que cette dernière ne peut être rapportée à la gravité supposée de transgressions. Un scandale n’émerge que si des acteurs, à partir de leur évaluation de la situation et de leurs perceptions du possible, s’autorisent à exprimer publiquement une indignation, qu’elle soit feinte ou sincère, et parviennent à imposer une qualification déviante des pratiques concernées entraînant des mobilisations dans plusieurs espaces sociaux. En déplaçant la focale sur la dynamique émergente de mobilisations multisectorielles, nous plaidons pour une approche relationnelle et processuelle de la dimension émotionnelle du scandale, inséparable de sa dimension cognitive.
Create date
12/04/2017 13:07
Last modification date
01/02/2020 6:19
Usage data