Revue systématique de la littérature sur l'influence des facteurs socio-économiques dans l'accès aux soins des patients avec maladie inflammatoire chronique de l'intestin

Details

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Secondary document(s)
Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: author
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_D8FF6CFD9656
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Revue systématique de la littérature sur l'influence des facteurs socio-économiques dans l'accès aux soins des patients avec maladie inflammatoire chronique de l'intestin
Author(s)
BOURQUIN L.
Director(s)
PITTET V.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2019
Language
french
Number of pages
36
Abstract
Contexte :
Les maladies chroniques inflammatoires de l’intestin (MICI) sont un ensemble de maladies
chroniques complexes avec une potentielle morbidité si la prise en charge est sous-optimale. Il
n'existe actuellement pas de traitement médical curatif de ces maladies mais un contrôle sur le
long-terme par les traitements permet d'atteindre une qualité de vie satisfaisante. La complexité
de la prise en charge réside dans l'activité de la maladie qui évolue par poussées inflammatoires,
nécessitant une prise en charge multidisciplinaire et individualisée. L’étude des facteurs
socioéconomiques dans la santé en général est complexe, en raison de la multiplicité des
variables et des différents niveaux d’analyse. L’accès aux soins est un enjeu central dans la
santé des patients atteints de maladies chroniques complexes et les patients issus des milieux
socioéconomiques défavorisés auraient un moins bon suivi au long terme ainsi qu’un plus grand
nombre de visite aux urgences.
Objectifs :
Les objectifs de ce travail seront d’obtenir un aperçu de l’état de la recherche actuelle sur le
sujet et d’identifier les facteurs socio-économiques pouvant avoir un potentiel effet sur l’accès
à la prise en charge.
Méthode :
Une revue systématique de la littérature a été effectuée : une recherche à travers 5 bases de
données a été réalisée, par l’utilisation d’un algorithme de mots-clés adapté à la question de
recherche. Un tri des articles a ensuite été mené selon les critères d’inclusion et d’exclusion
préétablis afin d’identifier les articles étudiant des associations entre des facteurs
socioéconomiques et l’accès aux soins. La synthèse des potentielles associations est présentée
par catégories de prise en charge spécifique. La qualité des articles a été mesurée via des outils
actuellement recommandés en fonction des designs d’études.
Résultats :
Un total de 21 articles a répondu aux critères d’inclusion de la revue systématique. La grande
majorité des études incluses ont été réalisées aux USA et sont des études observationnelles
transversales basées sur des données récoltées dans des centres hospitaliers, ou issues de
registres médicaux ou de données du système sanitaire. Concernant les catégories de prise en
charge, 11% des articles ont observé le délai diagnostic, 30% l’accès à un traitement
médicamenteux, 16% l’accès aux interventions chirurgicales, 11% le taux de visites aux
urgences, 21.5% le taux d’hospitalisations liées aux MICI et 11% l’utilisation des soins de
manière globale. L’origine ou l'ethnicité ont été les facteurs liés au statut socioéconomique
(SES) majoritairement étudiés. Les autres facteurs identifiés étaient le statut assécurologique,
le niveau socio-économique, l’éducation et le revenu. Sur le territoire américain, Medicaid, un
revenu bas et une origine afro-américaine ont été montrées comme étant des caractéristiques
socio-économiques associées avec un plus haut taux de visites aux urgences ainsi que
d’hospitalisations. L’accès à des thérapies biologiques et des traitements immunosuppresseurs
sur le territoire américain semble réduit pour les patients appartenant à des groupes minoritaires,
dont les communautés afro-américaines et hispaniques ainsi que les patients couverts par
Medicaid ou avec un revenu bas.
Conclusion :
Les résultats tendent à montrer que les milieux socio-économiques défavorisés et les
communautés afro-américaines aux Etats-Unis utiliseraient plus de soins hospitaliers aigus et
non-ambulatoires que les patients issus de groupes socio-économiques favorisés. L’étude de
l’utilisation des soins chez les patients MICI aux Etats-Unis montre la tendance selon laquelle
les patients plus aisés recevraient plus de soins ambulatoires et ceux ayant un niveau
d’éducation plus élevé et avec de plus hauts revenus auraient également un suivi médical
meilleur sur le long-terme. Un plus grand nombre d’études sur la prise en charge des MICI
devraient faire l’objet d’études plus approfondies, basées sur des relevés de données
comparables et explicites. Ces études devraient être bien construites avec un design permettant
de minimiser les biais potentiels, dans le but d’obtenir des informations fiables pour mener à
des interventions efficaces, plus particulièrement au sein des groupes minoritaires à risque d’un
accès réduit.
Keywords
Inflammatory bowel disease, IBD, socioeconomics factors, healthcare access, systematic review
Create date
03/09/2020 13:58
Last modification date
05/10/2020 5:26
Usage data