Hepatic hemangiomas : factors associated with T2 shine-through effect on diffusion-weighted MR sequences

Details

Ressource 1Download: BIB_C814CA0F41E4.P001.pdf (2092.97 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
Serval ID
serval:BIB_C814CA0F41E4
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Hepatic hemangiomas : factors associated with T2 shine-through effect on diffusion-weighted MR sequences
Author(s)
Duran R.
Director(s)
Meuli R.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Address
Faculté de biologie et de médecineUniversité de LausanneUNIL - BugnonRue du Bugnon 21 - bureau 4111CH-1015 LausanneSUISSE
Publication state
Accepted
Issued date
2014
Language
english
Number of pages
10
Abstract
Objectifs:
Déterminer la fréquence et les facteurs prédictifs de l'effet T2 shine-through dans l'hémangiome hépatique.
Matériels et méthodes:
Entre janvier 2010 et novembre 2011, l'imagerie par résonance magnétique du foie de 149 patients avec 388 hémangiomes hépatiques a été revue rétrospectivement. Les caractéristiques lésionnelles: la taille, la localisation, le signal et l'aspect en T1, T2 et en diffusion, l'effet T2 shine-through, le coefficient apparent de diffusion des hémangiomes hépatiques et du foie et type de rehaussement ont été évalués.
Résultats:
L'effet T2 shine-through était observé dans 204/388 (52.6%) des hémangiomes hépatiques et 100 (67.1%) patients. L'ADC moyen des hémangiomas avec T2 shine-through effect était significativement plus bas que les hémangiomas sans T2 shine-through effect (2.0 +/- 0.48 vs 2.38 +/- 0.45 10"3 mm2/s, P < .0001). L'analyse multivariée retrouvait comme facteurs indépendants de la présence d'un effet T2 shine-through un hypersignal sur les images fat- suppressed T2-weighted fast spin-echo, les hémangiomes avec un rehaussement classique et retardé, et l'ADC du foie.
Conclusion:
Le T2 shine-through effect est fréquemment observé dans les hémangiomes hépatiques et dépend des caractéristiques lésionnelles. Sa présence ne remet pas en question le diagnostic lorsque les signes IRM typiques sont présents.
Create date
30/06/2014 10:33
Last modification date
20/08/2019 15:43
Usage data