Les monocytes CD14+ sous-rétiniens, observés dans l'atrophie géographique, induisent la perte des segments externes des photorécepteurs et conduisent à l'apoptose des bâtonnets.

Details

Serval ID
serval:BIB_C2492B97F03C
Type
Inproceedings: an article in a conference proceedings.
Publication sub-type
Abstract (Abstract): shot summary in a article that contain essentials elements presented during a scientific conference, lecture or from a poster.
Collection
Publications
Title
Les monocytes CD14+ sous-rétiniens, observés dans l'atrophie géographique, induisent la perte des segments externes des photorécepteurs et conduisent à l'apoptose des bâtonnets.
Title of the conference
2015 ARVO Annual Meeting.
Author(s)
Eandi Chiara M, Dominguez Elisa, Lavalette Sophie, Hu Shulong, Housset Michel, Craft Cheryl Mae, Pâques Michel, Sahel José, Guillonneau Xavier P, Sennlaub Florian
Organization
2015 ARVO Annual Meeting. Orlando, CO, USA
Address
2015 ARVO Annual Meeting. Orlando, CO, USA – 1 – 5 maggio 2015.
Publication state
Published
Issued date
01/05/2015
Peer-reviewed
Oui
Volume
56
Pages
2372
Language
english
Notes
Investigative Ophthalmology & Visual Science Juin 2015, Vol.56, 2372.
Abstract
Objectif
La perte de cellules photoréceptrices en bâtonnets s'est avérée particulièrement importante dans l'atrophie géographique (AG), et les cônes et bâtonnets résiduels au sein de la lésion géographique n'ont pas leur segment externe. L'AG est également associée à l' accumulation de monocytes inflammatoires sous-rétiniens CCR2 + dans et autour de la lésion GA et il a été démontré que les monocytes inflammatoires induisaient la mort des cellules RPE in vitro .<br /> On ne sait pas si ou comment l'accumulation chronique de monocytes sous-rétiniens participe à la changements pathologiques des photorécepteurs dans GA. Nous évaluons ici l'accumulation de monocytes sous-rétiniens et le phénotype des photorécepteurs chez les patients GA et avons étudié l'influence des monocytes CD14+ sur les photorécepteurs ex vivo.<br />
Méthodes
Le CD14, la rhodopsine, l'arrestine de cône, l'opsine L/M et l'opsine S ont été visualisés par immunohistochimie sur des yeux de donneurs de sujets témoins et de patients GA. Les cellules CD14+, les cônes et les bâtonnets ont été quantifiés dans la lésion GA et à des distances croissantes de la lésion. Des monocytes dérivés du sang humain CD14+ adhérents ont été co-cultivés avec un explant de rétine de souris sus-jacent et l'apoptose des photorécepteurs (TUNEL) et la morphologie du cône (immunohistochimie d'agglutinine d'arachide (PNA)) a été analysée après 18h.<br />
Résultats
Nos résultats montrent l'association de l'accumulation de monocytes CD14+ sous-rétiniens avec 90 % de la population de bâtonnets dans les yeux de donneurs présentant des lésions GA. Les cônes résiduels dans la lésion représentaient 50 % du nombre de cônes normaux extrafovéaux. Cependant, les cônes et les bâtonnets résiduels à l'intérieur de la lésion n'étaient pas répartis également et n'avaient pas de segments externes. Dans les explants rétiniens co-cultivés avec des monocytes CD14+, l'apoptose des photorécepteurs en bâtonnets a considérablement augmenté (1600 %), mais le nombre de photorécepteurs en cônes PNA+ n'a pas été affecté. Les cônes et les tiges avaient invariablement perdu leurs segments externes par rapport aux témoins.
Conclusion
Nos expériences confirment l'accumulation sous-rétinienne de monocytes et les modifications des photorécepteurs dans les lésions GA. Nos résultats suggèrent que les monocytes inflammatoires sous-rétiniens contribuent à la perte de cellules en bâtonnets et pourraient participer à la perte de segments externes de cônes et de bâtonnets observée dans les photorécepteurs résiduels au sein de la lésion. L'inhibition de l'accumulation de monocytes sous-rétiniens dans l'AG pourrait aider à inhiber l'apoptose des bâtonnets.
Create date
30/06/2021 12:22
Last modification date
09/07/2021 6:37
Usage data