Défenses du thérapeute et niveau de formation : une étude exploratoire

Details

Request a copy
Serval ID
serval:BIB_B61854DD0FD9
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Défenses du thérapeute et niveau de formation : une étude exploratoire
Author(s)
Valloton Zulauff S.
Director(s)
Despland J.-N., de Roten Y.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Address
Faculté de biologie et de médecineUniversité de LausanneCH-1015 LausanneSUISSE
Publication state
Accepted
Issued date
2015
Language
french
Abstract
Parmi l'ensemble des variables étudiées par la recherche en psychothérapie, le thérapeute en tant que tel semble être le facteur prédictif le plus robuste du processus et des résultats thérapeutiques. Cependant, on ne dispose que de très peu de données de recherche pour expliquer cet effet.
Aucune recherche ne s'est intéressée directement aux défenses des psychothérapeutes aux cours d'une psychothérapie. Cette étude poursuit deux objectifs principaux : (1) Évaluer la fréquence absolue des mécanismes de défense utilisés par le thérapeute durant les séances de thérapies et la fréquence relative des différents mécanismes de défense ; (2) évaluer l'effet de la formation à la psychothérapie sur la fréquence des mécanismes de défense du thérapeute.
L'échantillon comprend 12 thérapeutes, divisés en 3 catégories : novices, expérimentés (formation terminée), et experts. La thérapie consiste en une intervention psychodynamique brève (IPB) en 4 séances. Les mécanismes de défense du thérapeute ont été mesurés à l'aide des Echelles d'évaluation des mécanismes de défense »), version française du Defense Mechanism Rating Scales (DMRS, Perry et coll., 2004).
Les résultats montrent que tous les thérapeutes utilisent plusieurs mécanismes de défense, correspondant à des niveaux de maturité différents. Par ailleurs, les thérapeutes novices n'utilisent pas plus de mécanismes de défense que les thérapeutes plus formés. Enfin le niveau défensif du thérapeute n'a pas d'effet sur le résultat de l'intervention. Cette étude ouvre un champ de recherche prometteur en validant l'intérêt d'étudier les processus de régulation des affects du thérapeute parfois très intenses qui apparaissent au cours de la psychothérapie.
Create date
19/04/2016 8:11
Last modification date
20/08/2019 15:24
Usage data