Analyse rétrospective de la transplantation cardiaque chez l’enfant au CHUV

Details

Ressource 1 Under indefinite embargo.
UNIL restricted access
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Secondary document(s)
Under indefinite embargo.
UNIL restricted access
State: Public
Version: author
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_A3C8AA12215E
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Analyse rétrospective de la transplantation cardiaque chez l’enfant au CHUV
Author(s)
JENNY E.
Director(s)
PRETRE R.
Codirector(s)
MYERS P.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2020
Language
french
Number of pages
34
Abstract
ABSTRACT
La transplantation cardiaque pédiatrique est l’ultime recours en cas de défaillance cardiaque terminale. Elle est pratiquée depuis 1967 et 500 enfants dans le monde en bénéficient chaque année. Nous voulons comparer les résultats du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) avec ceux de la littérature internationale.
Méthode
Nous avons procédé à une étude qualitative rétrospective de 13 cas de transplantation cardiaque orthotopique pédiatrique au CHUV du 1 janvier 2009 au 13 mai 2019. Caractéristiques : 46% d’hommes et 54% de femmes avec un âge médian de 13 ans (min. 3 mois ; max. 18 ans) et un poids médian de 32,8 kg (min. 6,5 ; max. 75). Diagnostics : 46% cardiopathies dilatées (N=6), 38% cardiopathies congénitales (N=5), 8% dysplasies arythmogènes du ventricule droit (N=1) et 8% cardiopathies aux anthracyclines (N=1). Toutes étaient des premières transplantations.
Résultats
Il est mis en évidence un besoin important en support hémodynamique en pré- transplantation avec 54 % d’ECMO préopératoires et 46% d’assistances ventriculaires pré- greffes, dont 67% biventriculaires. Après un temps moyen sur liste d’attente de 310 ± 281 jours, le temps d’ischémie du greffon est de 190,6 ± 43,5 min. En moyenne, la durée nécessaire de ventilation invasive est de 5,8 ± 6,4 jours accompagnée d’un séjour en soins intensifs moyen de 22 ± 14,5 jours.
Pendant un suivi médian de 15,5 mois (min. 0 ; max. 9 ans et 4 mois), 1 patient est décédé 7,4 mois après la découverte de sténoses multi-étagées des veines caves, représentant une survie à 1 an de 92%. Il a été mis en avant un taux de 23% de complications majeures avant 30 jours (1 syndrome de la veine cave supérieure et 2 mises transitoires sous ECMO en post-opératoire).
Discussion
Bien qu’avec un échantillon réduit, il peut être mis en évidence dans l’enceinte du CHUV une mortalité à 1 an et un taux de complications moindres et comparables aux résultats internationaux présentés lors d’études à large échelle. Cependant, le besoin de supports hémodynamiques avant la greffe est important et démontre la fragilité et l’instabilité de ces patients.
Keywords
transplantation cardiaque orthotopique, cardiologie pédiatrique, chirurgie cardiaque, cardiopathie congénitale, contrôle qualité
Create date
07/09/2021 13:30
Last modification date
06/10/2022 5:38
Usage data