La vente des terres dans le Département de Gaya : dynamiques et acteurs

Details

Serval ID
serval:BIB_9E1C2C50A872
Type
A part of a book
Publication sub-type
Chapter: chapter ou part
Collection
Publications
Institution
Title
La vente des terres dans le Département de Gaya : dynamiques et acteurs
Title of the book
Sahel : entre crises et espoirs
Author(s)
Cantoreggi N., Jaubert R., Dambo L.
Publisher
L'Harmattan
Address of publication
Paris
ISBN
978-2-343-00410-5
Publication state
Published
Issued date
2014
Editor
Amadou B., Dambo L.
Pages
177-200
Language
french
Abstract
Pendant des années, la marchandisation de la terre au Niger a été soumise à une censure sociale. Elle est maintenant largement acceptée dans les régions rurales. Dans le Département de Gaya, cette pratique a été étendue pour une grande part depuis l'année 2000. Le revenu généré par le processus des petites irrigations a été un fort conducteur pour une demande croissante de la terre. L'établissement graduel d'institutions dans le Code Rural a aussi fourni une structure administrative pour les transactions de terre. Les très riches fermiers, mais aussi les acteurs externes à agriculture (fonctionnaires, hommes d'affaires) ont bénéficié considérablement de ces nouvelles occasions. Au contraire, la marchandisation soudaine de la terre a sapé la situation de fermiers, en particulier les emprunteurs qui tenaient des droits de terre faibles. Pendant que le Code Rural a fourni un cadre obligatoire générale assez sécurisé pour obtenir tous les droits de la propriété à travers des lois modernes, l'augmentation de la circulation monétaire a réduit grandement l'éventail d'arrangements des acteurs titulaires des faibles droits de terre. Il a conduit finalement à accroître les risques de paupérisation et à des inégalités grandissantes.
Create date
06/03/2014 14:12
Last modification date
20/08/2019 15:04
Usage data