Place de l'oxandrolone dans les stratégies anabolisantes du centre des brûlés du CHUV

Details

Ressource 1 Under indefinite embargo.
UNIL restricted access
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_978B72AD30BA
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Place de l'oxandrolone dans les stratégies anabolisantes du centre des brûlés du CHUV
Author(s)
DUFRESNE PELLERIN V.
Director(s)
BERGER M.
Codirector(s)
PANTET O.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2021
Language
french
Number of pages
37
Abstract
Le terme de grand brûlé est réservé aux patients ayant subi une brûlure touchant plus de 20% de la surface corporelle brûlée totale (TBSA). Ces brûlures vont déclencher une série d’altérations physiologiques et métaboliques qui demandent des soins spécialisés et ceci d’autant plus que la surface brûlée augmente.
Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique incluant 44 patients. La répartition des genres est classique des traumatisé avec 75% d’hommes. Au total 6 patients sont décédés aux soins intensifs : les scores de sévérité sont significativement plus élevés chez ceux-ci. Nous avons limité nos analyses aux 100 premiers jours d’hospitalisation sachant que 12 patients ont eu un séjour plus long allant jusqu’à 233 jours au maximum.
Le résultat principal de l’étude est que l’application des recommandations ESPEN en clinique est partielle. La mortalité de ces patients est élevée (6/44 : 13.6%) et la perte de poids est importante avec près de 12 kg sur le séjour, soit 15.8% du poids initial en moyenne.
Les consignes du protocole qui ont été le mieux suivies sont l’administration de protéines et de glutamine, qui débutent dès l’admission et pour la glutamine sont poursuivies pour la durée prescrite. Le propranolol a été administré sur une grande partie du séjour, généralement dès la fin de la 1e semaine. Le protocole a été bien suivi dans l’ensemble avec toutefois deux patients qui n’en ont pas reçu du tout pour des raisons inconnues. Seulement 16 patients ont bénéficié d’oxandrolone et avec un délai d’introduction de plus d’un mois après l’admission. L’irrégularité avec laquelle l’oxandrolone est donnée aux grands brûlés est préoccupante car ceux n’en recevant pas ont des hospitalisations plus longues. A peine la moitié des patients ont reçu du cholécalciférol ce qui est inquiétant compte tenu de son rôle majeur dans l’homéostasie phospho-calcique, l’immunité et la fonction musculaire.
Cette étude de contrôle qualité a relevé une application variable des recommandations avec une bonne compliance concernant les apports de protéines de propranolol. En revanche une compliance médiocre à faible sur l’application des directives internes et de l’ESPEN concernant l’oxandrolone et le cholécalciférol D a pu être mise en évidence. Ceci montre qu’il reste une importante marge d’amélioration dans la prise en charge des grands brûlés.
A la lumière des travaux nombreux et récents sur l’importance de la vitamine D3 dans les défenses immunitaires, la systématique de son administration et ses doses mériteraient d’être rediscutées, tout comme l’extension de l’usage de l’oxandrolone.
Mots clés : Brûlés Glutamine Propranolol Oxandrolone Vitamine D
La perte de poids et de muscle qui en résulte
peut compromettre la survie. Parmi les approches mises en place pour prévenir la cachexie
résultant du catabolisme musculaire sur la base des recommandation ESPEN de 2013 sur la
nutrition des grands brûlés, on relève un régime hyperprotéique, incluant une supplémentation
de glutamine, et les manipulations pharmacologiques du métabolisme par un bétabloquant
non sélectif (propranolol), un anabolisant (oxandrolone) et du cholécalciférol. Alors que le
rationnel de ces mesures est fort, le nombre d'études à disposition est limité. L’objectif de ce
travail est de faire le point sur la mise en application des stratégies anabolisantes au centre
des grands brûlés du CHUV entre 2009 et 2019.
Keywords
Brûlés, Glutamine, Propranolol, Oxandrolone, Vitamine D
Create date
07/09/2022 12:16
Last modification date
13/01/2023 6:47
Usage data