Surveillance géodésique du site de Randa (VS): Gestion des mesures 1-D et 3-D

Details

Serval ID
serval:BIB_96A435EFE066
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Title
Surveillance géodésique du site de Randa (VS): Gestion des mesures 1-D et 3-D
Journal
Publications de la Société Suisse de Mécanique des Sols et des Roches
Author(s)
Ornstein P., Jaboyedoff M., Rouiller J.-D
Publication state
Published
Issued date
2001
Peer-reviewed
Oui
Volume
143
Pages
82-91
Language
french
Abstract
Au cours du printemps 1991, le village de Randa, situé dans la vallée
du Mattertal à environ 5 km en aval de Zermatt, à été le théâtre
d'un des plus importants éboulements survenus en Europe au cours
du 20ième siècle avec celui de Val Pola (Valtelline, Italie, 1987).
Au total, près de 30 millions de m3 de matériaux se sont écroulés
en trois phases successives entre le 18 avril et le 9 mai 1991 (fig.1).
Les dégâts occasionnés aux infrastructures routières et ferroviaires
ainsi que ceux causés par les inondations dues à l'obstruction de
la rivière Mattervispa par le cône d'éboulement se sont élevés à
plus de 80 millions de francs. Sitôt après l'éboulement, un dispositif
de contrôle et d'alarme a été mis en place afin d'appréhender le
comportement du massif, de prévenir tout nouvel éboulement et d'assurer
la sécurité des voies de communication ainsi que des travaux de déblaiement.
Le système de monitoring mis en place en 1991 est toujours opérationnel
et permet d'assurer depuis 10 ans une surveillance continuelle du
massif du Grossgufer. Le dispositif actuel intègre un réseau de mesure
géodésique, un réseau de stations extensométriques et une station
météorologique. En 1999, le CREALP a entrepris l'élaboration d'une
application informatique devant permettre d'assurer la gestion intégrale
des données acquises dans le cadre de la surveillance du site de
Randa. Au stade actuel du développement, le système permet de gérer
les caractéristiques descriptives du réseau d'observation ainsi que
la totalité des mesures géodésiques 1-D et 3-D effectuées depuis
1991. Les développements futurs prévoient la gestion d'informations
connexes (données extensométriques, météorologiques et sismiques),
l'intégration de modèles de prévisions simples et l'application à
d'autres cas d'études.
Create date
25/11/2013 19:41
Last modification date
20/08/2019 14:58
Usage data