Fetal laser therapy: applications in the management of fetal pathologies

Details

Ressource 1Download: BIB_9691269FE5F0.P001.pdf (2343.92 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
Serval ID
serval:BIB_9691269FE5F0
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Fetal laser therapy: applications in the management of fetal pathologies
Author(s)
MATHIS J.
Director(s)
BAUD D.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Address
Faculté de biologie et de médecine Université de Lausanne CH-1015 Lausanne SUISSE
Publication state
Accepted
Issued date
2016
Language
english
Abstract
Le traitement au laser par foetoscopie est utilisé pour la coagulation d'anastomoses artério-veineuses dans le cadre de syndrome transfuseur-transfusé. Actuellement, certaines malformations peuvent être une indication à ce traitement comme le syndrome des bandes amniotiques, le choriangiome, l'obstruction de l'urètre, le kyste sacro-coccygien et les masses pulmonaires. Ces pathologies peuvent être létales sans intervention et ce traitement, encore expérimental, pourrait être proposé dans ces cas.
Il s'agit d'une méta-analyse et revue systématique de la littérature à l'aide de
« PubMed », « Medline » et « Web of Science » dans laquelle nous avons recensé tous les cas publiés de traitement par laser durant la période foetale depuis 1980. Cinq groupes de pathologie peuvent bénéficier de ce traitement et sont décrits séparément.
Le syndrome des bandes amniotiques peut engendrer une amputation du membre atteint par compression induisant une ischémie ou un décès foetal si cette bande atteint le cordon ombilical.
De larges choriangiomes, tératomes sacrococcygiens ou masses pulmonaires peuvent mener à un hydrops foetal par compression ou « vol vasculaire » menant dans les cas les plus sévères à la perte foetale.
Des valves de l'urètre postérieur créent une obstruction induisant une mégavessie avec des répercussions rénales ainsi qu'une hypoplasie pulmonaire.
Le pronostic de ces différentes pathologies peut être fatal et les options thérapeutiques sont limitées. Dans certains cas, la thérapie au laser par foetoscopie peut changer ce pronostic.
Encore expérimentale, cette technique montre des résultats prometteurs. Le taux de réussite et le taux de survie dans les différentes catégories est encore perfectible. L'amélioration devra se faire aussi bien au niveau de l'indication opératoire et de la sélection des cas, de la technique et du matériel que de l'expérience des opérateurs. Cette technique peut offrir un espoir de survie pour des foetus très certainement condamnés. Cette étude est basée essentiellement sur des petites séries de cas ou de cas unique, les résultats doivent donc être analysés avec prudence car des biais de report ou au niveau des investigateurs ne peuvent pas être exclus.
La prise en charge de tels cas doit se faire dans un centre de référence, la dé ision d'intervenir devrait être multidisciplinaire et les parents bien informés du pronostic.
--
Fetoscopic coagulation of placental anastomoses is the treatment of choice for severe twin-to-twin transfusion syndrome. In the present day, fetal laser therapy is also used to treat amniotic bands, chorioangiomas, sacrococcygeal teratomas, lower urinary tract obstructions and chest masses, all of which will be reviewed in this article. Amniotic band syndrome can cause limb amputation by impairing downstream blood flow. Large chorioangiomas (>4 cm), sacrococcygeal teratomas or fetal hyperechoic lung lesions can lead to fetal compromise and hydrops by vascular steal phenomenon or compression. Renal damage, bladder dysfunction and lastly death because of pulmonary hypolasia may be the result of megacystis caused by a posterior urethral valve. The prognosis of these pathologies can be dismal, and therapy options are limited, which has brought fetal laser therapy to the forefront. Management options discussed here are laser release of amniotic bands, laser coagulation of the placental or fetal tumor feeding vessels and laser therapy by fetal cystoscopy. This review, largely based on case reports, does not intend to provide a level of evidence supporting laser therapy over other treatment options. Centralized evaluation by specialists using strict selection criteria and long-term follow-up of these rare cases are now needed to prove the value of endoscopic or ultrasound-guided laser therapy.
Create date
12/07/2016 8:27
Last modification date
20/08/2019 14:58
Usage data