Faire famille en temps de pandémie : difficultés et opportunités

Details

Serval ID
serval:BIB_8580DAA8D77D
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
Faire famille en temps de pandémie : difficultés et opportunités
Journal
Cahiers de Psychologie Clinique
Author(s)
Venard G., Mouton B., Zimmermann G., Van Petegem S.
ISSN
1370-074X
1782-1401
Publication state
In Press
Language
french
Abstract
La vie quotidienne des familles a été bouleversée durant la crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19. Les parents, qui ont dû faire preuve de capacités d'adaptation, ont réagi de manières diverses en fonction de leurs réalités et de leurs ressources tant individuelles que conjugales, familiales ou sociales. Dans un contexte idéologique de « sur-responsabilisation parentale », la pandémie est venue exacerber la pression sociale et les injonctions envers les parents. De nombreuses études indiquent que les parents ont ressenti des niveaux élevés de stress, d’anxiété et d’épuisement, en particulier les figures maternelles qui ont souvent porté la double charge de poursuivre leur activité professionnelle et de garantir l'organisation et le bon fonctionnement de la famille dans ce contexte d’adversité. Dans un tel contexte, les parents se sont trouvés à risque de mettre en place des pratiques de surprotection parentale qui peuvent fragiliser l’autonomie et le bien-être des enfants, notamment des adolescents. Des conséquences positives ont été aussi identifiées chez certains parents, comme une meilleure conciliation entre vie familiale et professionnelle et une coparentalité plus équilibrée. Ainsi, certains parents ont été confrontés à des difficultés durant la pandémie qu’ils ont vécu comme une source de pression supplémentaire, alors que d’autres ont traversé cette crise de manière positive. Leur capacité d’adaptation pourrait s’avérer une ressource précieuse pour les potentielles crises à venir.
The daily life of families has been modified deeply during the COVID-19 pandemic. Parents, who had to be capable of adapting to this changing context, reacted in many different ways according to their realities and resources, at the individual level but also at the couple, family and social level. In a context of a “parental over-responsabilisation” ideology, the pandemic has amplified the social pression and demands on parents. Numerous studies indicated that parents felt high levels of stress, anxiety and exhaustion, in particular mothers who often had to bear the double burden of their professional activity and family organization in this context of adversity. In such a context, parents were at risk of engaging in overprotective parenting that can undermine children’s autonomy and well-being, in particular among adolescents. Positive consequences were also identified among some parents, such as a better work-family balance and a more balanced coparenting. Thus, some parents faced difficulties during the pandemic which they experienced as a source of additional pressure, while others coped positively with the crisis. Their ability to adapt could prove to be a valuable resource for potential future crises.
Keywords
Pandémie, Famille, Adaptation, Parentalité intensive, Pression sociale
Funding(s)
Swiss National Science Foundation / Projects / 10001C_179455
European Research Council (ERC) / 950289
Create date
15/11/2021 11:07
Last modification date
16/11/2021 6:38
Usage data