Contraception use: is everything played at first intercourse?

Details

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_7CCD86C1AE9D
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Contraception use: is everything played at first intercourse?
Author(s)
MEUWLY Marion Camllle
Director(s)
Surís Joan-Carles
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2020
Language
english
Abstract
L’adolescence et le début de la vie d’adulte sont une période charnière durant laquelle la plupart des individus découvrent la sexualité. La contraception est un important indicateur de santé publique et de prévention, particulièrement au sein du groupe que forment les adolescents et les jeunes adultes. Parmi cette population, il a été montré que le taux de contraception dépend de variables sociales, personnelles et sexuelles.
La présente étude est tirée de l’enquête nationale de 2017 : « Sexual health and behavior of young people in Switzerland » qui a récolté des informations auto-rapportées autour de la sexualité auprès de jeunes adultes âgés de 24 à 26 ans résidant en Suisse.
Nous nous sommes intéressés à la contraception utilisée par les jeunes lors de leur dernier rapport sexuel, avant l’enquête, ainsi qu’aux facteurs ayant pu influencer ce choix. Les forces de cette étude résident dans le fait qu’elle couvre plusieurs moyens de contraception, considère l’orientation sexuelle et étudie un large panel de co-variables.
Les 4703 participants, dont 49% étaient des hommes, ont été divisés en trois groupes selon le moyen de contraception utilisé lors de leur dernier rapport sexuel. Le premier groupe (CONDOM) comprenant ceux qui ont utilisé au moins un préservatif, avec ou sans autre méthode regroupe 55% des participants. Le second (CONTRACEPTIVE) comprend ceux qui ont utilisé un moyen contraceptif fiable tel que les dispositifs hormonaux ou DIU au cuivre sans préservatif, et regroupe 34% des participants. Les participants n’ayant pas utilisé de moyen contraceptif ou des moyens non fiables, 10.5%, forment le troisième groupe (NON-USE). En analysant les hommes et les femmes séparément, les groupes ont été comparés sur des caractéristiques sociodémographiques et personnelles, sur le moyen de contraception utilisé lors du premier rapport sexuel ainsi que sur leur vie sexuelle. Le groupe CONDOM était le groupe de référence.
Le premier résultat de notre étude est que 90% des participants ont utilisé au moins un moyen de contraception fiable. La contraception utilisée lors du premier rapport sexuel, semble avoir un impact considérable sur la contraception adoptée par les adolescents et jeunes adultes par la suite. En effet, lorsqu’ils sont comparés au groupe CONDOM, les participants du groupe CONTRACEPTIVE se trouvent être plus susceptibles d’avoir déjà utilisé le même type de contraception lors de leur premier rapport sexuel. De même, ceux du groupe NON-USE étaient plus susceptibles de n’avoir déjà rien utilisé lors de leur première fois. Nous avons observé des différences entre hommes et femmes dans les taux rapportés d’usage de préservatif et de contraceptif autre, mais un taux similaire d’absence de contraception. Nous avons également remarqué que les femmes n’utilisant aucun moyen de contraception étaient plus susceptibles d’être non hétérosexuelles et de ne pas avoir atteint un niveau d’éducation supérieur. Dans les groupes CONTRACEPTIVE et NON-USE, les participants vivant dans un canton catholique étaient surreprésentés.
Dans ce contexte, il semble essentiel de promouvoir auprès des jeunes la meilleure contraception et protection possible avant leur premier rapport sexuel. Cette étude permet aussi de rappeler aux professionnels de la santé l’importance de faire abstraction de préjugés de genre ou d’orientation sexuelle afin de promulguer les meilleurs messages de prévention possibles.
--
Objectives: The rate of condom and other contraception use varies depending on social, Personal and sexual characteristics. We présent a study covering varions con-traceptive means, considering sexual orientation and considering a large panel of co-variables among Swiss résident young adults.
Methods: Data were obtained from a self-administrated national survey on sexual behavior. Participants (N=4703, 49% males) were divided into three groups based on the mean of contraception used at last intercourse: CONDOM (55.1, 54.3% males), CONTRACEPTIVE (34.3, 43.1% males) and NON-USE (10.5,50.7% males). By gender, groups were compared on sociodemographic and Personal character¬istics, contraception used at first intercourse (FI) and sex¬ual life.
Results: Globally, 90% of participants used a reliable contraception at last intercourse. Compared to the CONDOM group, participants in the CONTRACEPTIVE group were more likely to hâve already used a contracep¬tive at FI, and individuals in the NON-USE group were more likely to hâve had a non-use or to hâve used a contraceptive only at FL
Conclusions: Contraception at FI seems to hâve a consid-érable impact on the further use of contraception. It seems thus essential to make ail necessary efforts in order to promote the best contraception and protection at FL
Keywords
condom, contraception, first intercourse, last intercourse, youths.
Create date
12/01/2021 13:03
Last modification date
28/01/2021 9:58
Usage data