Fées et weise Frauen: les faiseuses de dons chez Perrault et les Grimm, du merveilleux rationalisé au merveilleux naturalisé

Details

Serval ID
serval:BIB_758AAB44F2D2
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
Fées et weise Frauen: les faiseuses de dons chez Perrault et les Grimm, du merveilleux rationalisé au merveilleux naturalisé
Journal
Etudes de Lettres
Author(s)
François Cyrille
ISSN
0014-2026
Publication state
Published
Issued date
12/2011
Peer-reviewed
Oui
Volume
289
Number
3-4
Pages
259-278
Language
french
Abstract
Dans «La Belle au bois dormant» et «Dornröschen», des personnages aux pouvoirs magiques déterminent l'avenir des héroïnes en leur accordant des dons positifs ou négatifs. La comparaison des textes montre toutefois que les fées et les weise Frauen (femmes sages), issues de traditions différentes, ne jouent pas les mêmes rôles dans les intrigues et que leurs actions ne sont pas présentées de la même manière. Si le conte de Perrault explique les motivations des fées et en fait des êtres réfléchis, le Märchen des Grimm représente les weise Frauen comme des figures énigmatiques appartenant à un univers où se déroulent des événements inexpliqués. Ainsi, le traitement de ces personnages féminins emblématiques reflète une volonté de rationaliser le merveilleux chez Perrault, contrairement aux Grimm, et témoigne ainsi de différences génériques, mais aussi historiques et culturelles plus larges. / Both in «La Belle au bois dormant» and in «Dornröschen», characters with magical powers determine the future of the heroines by endowing them with positive or negative gifts. The comparison of the two texts nonetheless shows that the fées (fairies) and the weise Frauen (wise women) -coming as they do from different cultural traditions- do not play the same role in the plot, nor are their actions presented in the same way. Whereas Perrault's conte explains the fairies' motivations and portrays them as rational beings, Grimm's Märchen depicts weise Frauen as mysterious women who belong to a universe of unexplained events. The treatment of these wondrous feminine figures thus testifies to a willingness to rationalise the marvellous in Perrault, and to present it as self-evident in Grimm, thereby reflecting generic as well as broader historical and cultural differences.
Keywords
Perrault, Grimm, conte, fées, merveilleux, weise Frau, Märchen
Publisher's website
Create date
13/12/2011 13:41
Last modification date
20/08/2019 14:32
Usage data