A Prospective Analysis of iStent inject® Microstent Implantation: Surgical Outcomes, Endothelial Cell Density and Device Position at 12-month

Details

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_751B5FB29D1F
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
A Prospective Analysis of iStent inject® Microstent Implantation: Surgical Outcomes, Endothelial Cell Density and Device Position at 12-month
Author(s)
GILLMANN Kevin
Director(s)
AMBRESIN Aude
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2020
Language
english
Abstract
Contexte : Le dispositif ophtalmologique iStent inject® (Glaukos Corporation, CA, USA) est un micro-bypass conçu pour être implanté à travers le trabéculum, afin d’améliorer le flux de l’humeur aqueuse de la chambre antérieure vers le canal de Schlemm. Bien que plusieurs études préliminaires aient démontré un potentiel d'abaissement de la tension intraoculaire suite à son implantation, l’impact sur les structures oculaires et les mécanismes exacts par lesquels cet effet est produit restent spéculatifs. La présente étude utilise l'imagerie par tomographie en cohérence optique du segment antérieur (OCT-SA) in-vivo pour analyser les résultats cliniques, le positionnement des dispositifs et leur effet sur les structures ophtalmiques, ainsi que d’hypothétiques associations entre ces facteurs.
Méthode : Dans cette étude comparative prospective, 54 yeux de 42 sujets atteints à la fois de cataracte et d’un glaucome à angle ouvert débutant à modéré ont été inclus dans le groupe traitement. Tous ces yeux ont reçu 2 dispositifs iStent inject® combinés à une phacoémulsification. Les patients ont été suivis sur une période post-opératoire de 12 mois. Un protocole d’imagerie OCT-SA a été réalisé après 3 et 12 mois. Deux groupes témoins ont été constitués : les 30 yeux non-opérés des patients inclus pour le groupe de comparaison des structures oculaires vierges, et 25 yeux préalablement opérés de la cataracte pour le groupe de comparaison des complications post-opératoires. Les comparaisons inter-groupe ont été réalisées à l’aide du test de Student, et l’analyse d’associations pronostiques s’appuie sur des régressions linéaires multiples et coefficients de corrélation.
Résultats : La tension intraoculaire moyenne du groupe traitement à diminué de 16,5 ± 4,2 mmHg en préopératoire à 15,1 ± 3,7 mmHg à 12 mois (-8,7 % ; p = 0,004). Dans le même temps, le nombre de médicaments anti-hypertenseurs a diminué de 1,8 ± 1,0 à 0,5 ± 0,9 (-72,2 % ; p < 0,001). Une tension intraoculaire ≤ 18 mmHg a été obtenue sans traitement dans 58,8% des yeux opérés. Aucune complication sérieuse n'a été observée durant le suivi. À l'OCT-SA, 44,9% des stents étaient enfuis dans le trabéculum, sans communication avec la chambre antérieure. La position des dispositifs est demeurée inchangée entre les deux analyses. L'analyse par régression a relevé plusieurs facteurs de risque significatifs : la dilatation du canal de Schlemm (RR = 0,230; p = 0,003), l’extrusion des dispositifs en chambre antérieure (RR = 0,993; p = 0,012), le nombre de dispositifs visibles par gonioscopie (RR = 0,406; p = 0,040), le nombre de traitements préopératoires (RR = 2,214; p = 0,001), la tension intraoculaire préopératoire (RR = 0,184; p = 0,006). La densité des cellules endothéliales des yeux traités a diminué de 14,6% suite à l’opération combinée (p < 0,001), comparé à 14.4% dans le groupe contrôle (p = 0.025).
Conclusion : Cette étude souligne le potentiel thérapeutique de la chirurgie par iStent inject® dans le glaucome primaire à angle ouvert et pseudoexfoliatif. Elle révèle qu’une large proportion des dispositifs sont implantés en profondeur dans les structures oculaire. Elle confirme également que les résultats chirurgicaux sont directement associés à l’extrusion du stent en chambre antérieure et suggère l’amplitude de dilatation du canal de Schlemm comme indicateur pronostique. Enfin, elle montre la stabilité des dispositifs lors du suivi post-opératoire, soulignant l'importance du positionnement initial de l’implant.
Create date
24/07/2020 9:35
Last modification date
04/09/2020 5:26
Usage data