Profil clinique et filière de santé des Requérants-es d’asile Mineurs-es Non-Accompagnés-es (RMNA)

Details

Ressource 1Download: Mémoire no 5708 M. Genton.pdf (1508.45 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_746CE2D94372
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Profil clinique et filière de santé des Requérants-es d’asile Mineurs-es Non-Accompagnés-es (RMNA)
Author(s)
GENTON P.
Director(s)
AMBRESIN A.-E.
Codirector(s)
WANG J.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2018
Language
french
Number of pages
33
Abstract
Objectifs
Le but de l’étude est de comprendre le profil clinique global (santé somatique et psychique) et la filière de santé des RMNA arrivés sur sol vaudois (Suisse) en 2015 dans un setting de gatekeeping infirmier spécialisé.
Méthode
C’est une étude transversale et rétrospective basée sur les informations présentes dans les dossiers médicaux de 109 patients inclus. Les motifs de consultation et de référence ainsi que les diagnostics retenus ont été relevés et codés selon ICD-10 dans l’ensemble des consultations (y compris bilan de santé initial) pour une année de suivi.
Résultats
Notre échantillon est majoritairement masculin (87.2%), dont plus de 2/3 originaires d’Erythrée (39.4%) et d’Afghanistan (32.1%).
67.7% des RMNA ont été référés plus loin dans le système de santé par le gatekeeping infirmier, en particulier près de la moitié (45.4%) dans une unité interdisciplinaire de médecine de l’adolescence, dont 21.3% à la fois dans cette unité et d’autres structures. De plus, 46.8% des 109 RMNA se sont au moins une fois présentés dans d’autres structures sans référence.
Au moins une problématique de santé mentale a été relevée chez 39.4% des patients, principalement des troubles fonctionnels (21.1%), de probables épisodes dépressifs (17.4%), des symptômes de PTSD (13.8 %), et des troubles du sommeil (12.8%).
En termes de maladies infectieuses, il a fréquemment été diagnostiqué des infections respiratoires communautaires (43.1%), des cas de gale (20.2%), et d’abcès/furoncles cutanés (13.8%). Plus rarement on retrouve quelques tuberculoses actives (3.7%), hépatites B chroniques (2.8%), parasitoses intestinales (1.8%) et gastrites confirmées à Helicobacter pylori (1.8%).
4
Dans les maladies non-transmissibles, les problèmes traumatologiques (30.3%) et ophtalmologiques (25.7%) occupent une place importante. Finalement chez les femmes RMNA (12.8% de la population), nous retrouvons fréquemment des mutilations génitales (21.4%), des grossesses (21.4%) et avortements (14.3%).
Conclusions
Une approche intégrée privilégiant une bonne coordination entre les différents intervenants est nécessaire pour répondre adéquatement aux besoins de santé objectivement très importants des RMNA. Une attention particulière doit être apportée à la santé mentale.
Create date
02/09/2019 14:17
Last modification date
08/09/2020 6:09
Usage data