Résistance aux anesthésiques locaux: à la recherche d'une mutation de canal sodique

Details

Ressource 1Download: BIB_744683915DE8.P001.pdf (2178.26 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
Serval ID
serval:BIB_744683915DE8
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Résistance aux anesthésiques locaux: à la recherche d'une mutation de canal sodique
Author(s)
BARREIROS PEREZ O.
Director(s)
SUTER M.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2015
Language
french
Number of pages
25
Abstract
Les anesthésiques locaux, comme la lidocaïne, sont énormément utilisés dans le monde que ce soit pour recoudre l'arcade sourcilière d'un enfant ou pour enlever des dents de sagesse. Ils permettent que ces gestes soient faits sans douleur pour les patients, ce qui est fort utile et agréable pour ceux-ci. L'anesthésique local va bloquer les canaux sodiques et empêche ainsi l'information nociceptive d'atteindre le SNC, comme l'a décrit C. Nau dans son article «When applied intrathecally, into the epidural space, or close to nerve trunks or endings, LAs reversibly block the generation and propagation of action potentials in the spinal cord, in spinal nerve roots or peripheral nerves and thus inhibit the sensation of pain without loss of consciousness»1. Malheureusement, il se peut que cette molécule soit sans effet chez une frange de patients. Dans ce cas-là, nous allons augmenter la dose, par paliers, pour que l'effet soit plus important. Néanmoins, si l'anesthésie ne fait toujours pas son effet, nous pourrions être tentés de dire que le patient a une faible tolérance à la douleur par exemple alors que la raison peut être toute autre.
Create date
31/08/2016 13:45
Last modification date
20/08/2019 14:32
Usage data