Surdas sous la loupe Dispositifs optiques de la poésie braj

Details

Request a copy
Serval ID
serval:BIB_7083A6EB4A11
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Surdas sous la loupe Dispositifs optiques de la poésie braj
Author(s)
Zrnic B.
Director(s)
Burger M.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté des lettres
Address
Faculté des lettresUniversité de LausanneCH-1015 Lausanne
Publication state
Accepted
Issued date
2016
Language
french
Abstract
La thèse intitulée "Surdâs sous la loupe. Dispositifs optiques de la poésie braj" examine les cantiques dévotionnels dédiés à Krsna dans une perspective visuelle. Le matériel poétique qui rassemble les poèmes de la tradition de Surdâs aujourd'hui connue sous le nom de Sursâgar, circulait oralement au 16ème siècle dans le Nord de l'Inde et représente l'exemple le plus sophistiqué de l'expression lyrique en braj, le vernaculaire majeur à l'époque. Les recherches récentes sur les sources de la poésie de Surdâs suggèrent une révision radicale de notre compréhension de la poésie dévotionnelle composée en brajbhâsâ. L'étude vise à mettre en valeur la visualité, qui caractérise profondément les verstes attribués à ce poète, avec comme objectif de démontrer les résultats qu'on peut obtenir lorsqu'on associe les éléments du langage aux instruments d'optiques qui peuvent approfondir et développer nos connaissances.
La méthodologie appliquée à la poésie de Surdâs met en relief la poétique du détail, perçue comme le ressort principal de l'expression lyrique et la clé de notre lecture visuelle. La rhétorique visuelle se fonde sur une méthode qui inclut les théories narratologiques, artistiques ainsi que les sciences optiques, unifiées par la notion de la focalisation qui guide la perception de l'auditeur dans le contexte littéraire. L'étude s'interroge principalement sur ce qui conditionne notre manière de voir et sur la manière dont s'opère la mise en fonction des dispositifs optiques, assimilés aux langage et utilisés comme outils heuristiques. Vues à la loupe ou reflété dans les objets ciblés, les images poétiques qui surgissent des menus détails associés à la figure centrale - Krsna -, rendent visibles son aspect transcendant sous forme de Visnu. L'auditeur de ces cantiques se trouve doté de "prothèses visuelles" (Bal, 1997) qui lui sont greffées à travers les personnages intra-diégétiques qui peuplent l'univers minuscule du pays de Braj pour qu'il puisse voir ce qui séduit le plus dans cette poésie, à savoir la façon dont le micro et le macrocosme s'entremêlent.
L'approche interdisciplinaire choisie dans cette thèse offre une vue plus approfondie sur les poèmes en permettant d'observer la manière dont se construisent les jeux de perception et de saisir l'essence de ces représentations poétiques. Cette analyse permet également d'éclairer des aspects de la tradition bhakti. Les images qui émergent derrière les fragments de la vie quotidienne du Braj situent aussi les représentations poétiques dans leur contexte narratologique qui peut nous renseigner sur les aspects sociaux prédominants à l'époque et sur une tradition religieuse. Finalement, la lecture visuelle appliquée à la poésie de Surdâs témoigne de la diminution remarquable de l'intensité de la composante visuelle dans les collections plus tardives et peut dès lors être considérée comme un nouveau critère de situer temporellement les poèmes.
Create date
01/11/2016 12:28
Last modification date
29/10/2020 11:36
Usage data