« Chaque âge a ses plaisirs » : Les aventures de la paralipse

Details

Serval ID
serval:BIB_694280B0C143
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
« Chaque âge a ses plaisirs » : Les aventures de la paralipse
Journal
Poétique
Author(s)
Escola Marc
ISSN
1245-1274
1968-3871
Publication state
Published
Issued date
2019
Volume
185
Number
1
Pages
73-98
Language
french
Abstract
On « rouvrira » donc ici une nouvelle fois Figures III et Nouveau Discours du récit (au vrai, les volumes jaunis s’ouvrent d’eux-mêmes aux pages les plus souvent relues) et l’on s’attachera au statut d’une unique figure : la paralipse. Elle constitue l’un des rares procédés narratifs à faire l’objet de deux définitions dans « Discours du récit » : la première au chapitre de l’ordre et des anachronies, comme une variété de lacune aux côtés de la simple ellipse, qui se prête comme elle au comblement rétrospectif par une analepse complétive ; la seconde au chapitre du mode, comme une infraction au code de focalisation dominant pour un texte donné. On peut admettre que le phénomène se prête à deux saisies différentes, selon qu’on s’attache à l’ordre des événements énoncés (il manquait quelque chose) ou à leur énonciation (on nous cachait quelque chose). Le trouble vient d’ailleurs : de la diversité des exemples allégués, qui diffèrent d’un examen à l’autre et qui s’avèrent tous diversement problématiques. La difficulté suit de près : à la différence des autres procédés répertoriés dans « Discours du récit », la paralipse n’a pas d’existence textuelle « formelle » en tant que telle ; définie comme un manque, lacune ou omission, elle n’acquiert d’existence que lorsqu’elle nous est révélée après coup dans l’analepse qui vient la combler. Si la paralipse fait brèche dans le tissu textuel, elle pourrait bien ouvrir un abîme sous les pieds du théoricien du récit.
Create date
20/05/2019 15:30
Last modification date
20/08/2019 15:24
Usage data