Quelle épistémologie pour les neurosciences en psychiatrie ? L'exemple du spectre schizophrénique

Details

Ressource 1Request a copy Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: author
Serval ID
serval:BIB_65C49656F969
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
Quelle épistémologie pour les neurosciences en psychiatrie ? L'exemple du spectre schizophrénique
Journal
Revue d'Anthropologie des Connaissances
Author(s)
Bovet Pierre, Parnas Josef
ISSN
1760-5393
Publication state
Published
Issued date
2013
Volume
7
Number
3
Pages
655-666
Language
french
Abstract
L'approche neuroscientifique des troubles mentaux s'appuie presque exclusivement sur une conception objectiviste de la psychiatrie, une conception qui n'accorde de l'importance qu'à ce qui peut être observé (directement ou indirectement) des difficultés du patient, au détriment du « comment » ces difficultés sont vécues. Nous suggérons, en prenant pour exemple la schizophrénie et la vulnérabilité à cette pathologie, qu'une épistémologie qui prenne en considération la structure de la subjectivité humaine, et ce que l'on sait de son ontogenèse chez le petit enfant, peut être plus fructueuse.
Create date
15/09/2015 9:57
Last modification date
20/08/2019 14:21
Usage data