Endotracheal tube displacement during head and neck movements. Observational clinical study.

Details

Request a copy
Serval ID
serval:BIB_64CAAC7C24DB
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Endotracheal tube displacement during head and neck movements. Observational clinical study.
Author(s)
Tailleur R.
Director(s)
Schoettker P.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Address
Faculté de biologie et de médecineUniversité de LausanneCH-1015 LausanneSUISSE
Publication state
Accepted
Issued date
2016
Language
english
Abstract
Lors d'une anesthésie générale, il peut être nécessaire de placer une sonde endotrachéale, dans la trachée, au travers des cordes vocales. Une fois la sonde endotrachéale en place et fixée, des mouvements de la tête et de la nuque peuvent être nécessaire afin de permettre une meilleure exposition au chirurgien. Ces situations sont essentiellement décrites dans la littérature scientifique pédiatrique, avec des extensions maximales pouvant atteindre 60 degrés pour une microlaryngoscopie et jusqu'à 90 degrés pour une bronchoscopie et panendoscopie chez l'adulte. Ces déplacements involontaires de la sonde endotrachéale peuvent mener à de sévères complications, tel qu'une ventilation uni-pulmonaire ou une extubation. Les différentes études menées restent contradictoire et aucune n'a été réalisée impliquant un mouvement maximal.
50 patients ont été inclus dans notre étude. Après le positionnement de la sonde endotrachéale par l'anesthésiste en charge, une fibroscopie a été effectué pour mesure la distance entre l'extrémité de la sonde et la carène, en position neutre puis en effectuant une flexion suivi d'une extension et de rotations droite et gauche.
Notre étude montre, pour une rotation droite et une extension maximale, un déplacement de la sonde en direction céphalique, alors qu'une flexion et rotation gauche la sonde endotrachéal se dirige vers la carène.
Nous avons relevé une très large disparité sur le positionnement du tube endotrachéal dans la trachée, sans qu'aucune corrélation ne puisse être trouvée avec l'âge, le genre, le BMI, la taille ou le sexe du patient. L'amplitude du déplacement n'a pas non plus pu être corrélée avec ies différentes données des patients. Dans 4% des cas, nous avons diagnostiqué une intubation de la bronche souche droite en extension maximale, ce qui démontre une l'imprédictibilité de la direction dans laquelle le tube endotrachéal se déplace lors d'un mouvement maximal de la nuque et de la tête.
Create date
07/11/2016 9:30
Last modification date
20/08/2019 14:21
Usage data