Un déguisement pour la discrimination?

Details

Serval ID
serval:BIB_5B01D31E1643
Type
Inproceedings: an article in a conference proceedings.
Publication sub-type
Abstract (Abstract): shot summary in a article that contain essentials elements presented during a scientific conference, lecture or from a poster.
Collection
Publications
Title
Un déguisement pour la discrimination?
Title of the conference
Doctoriales de l'UNIL
Author(s)
Kleinlogel E. P., Dietz J.
Address
Lausanne, Suisse
Publication state
Published
Issued date
2012
Language
french
Abstract
Malgré une société de plus en plus tolérante, la discrimination reste un problème d'actualité. Pour expliquer la formation des comportements discriminatoires, la recherche en psychologie sociale a traditionnellement étudié la discrimination comme un phénomène intergroupe, notamment à travers la théorie de l'identité sociale (Tajfel & Turner, 1979). Toutefois, cette approche ne permet pas de comprendre comment des individus peuvent de nos jours s'engager dans des comportements discriminatoires tout en sachant que ces actes sont répréhensibles socialement et pénalement. C'est à cette problématique que nous nous sommes attelés dans la présente recherche.
De nombreuses études ont mis en évidence le fait que des individus étaient prêts à commettre des actes discriminatoires pour autant qu'ils puissent les justifier (Crandall & Eshleman, 2003). Nous proposons de contribuer à la compréhension de ce phénomène grâce au concept de désengagement moral définit comme le processus par lequel des individus justifient leurs comportements immoraux pour les rendre acceptable. Ce concept a initialement été développé de manière conceptuelle par Bandura (1990) pour comprendre les processus cognitifs amenant des individus à se comporter de manière immorale. Dans le cadre de notre recherche, nous proposons de développer le concept de désengagement moral pour des actes discriminatoires (DMD) ainsi que sa mesure. Plus particulièrement, nous proposons de conceptualiser le DMD comme une différence individuelle permettant aux individus de s'engager dans des comportements discriminatoires en toute impunité à travers un processus anticipatoire de justification. Ces justifications visent à prouver le bien-fondé des actes de discrimination envisagés, ainsi perçus comme bénins, acceptables, voire désirables. Deux des trois étapes envisagées pour le développement de la mesure ont déjà été réalisées. Les résultats obtenus sont prometteurs quant à la structure et la validité de la mesure.
Create date
02/10/2012 13:51
Last modification date
20/08/2019 15:13
Usage data