La perception de la douleur, de sa cause et des traitements à disposition et la gestion de cette douleur par les adolescents de 12-17 ans avec des douleurs abdominales fonctionnelles et leurs parents : une étude observationnelle transversale

Details

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Secondary document(s)
Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: author
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_5841C4382A5A
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
La perception de la douleur, de sa cause et des traitements à disposition et la gestion de cette douleur par les adolescents de 12-17 ans avec des douleurs abdominales fonctionnelles et leurs parents : une étude observationnelle transversale
Author(s)
GERBER T.
Director(s)
NYDEGGER A.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2019
Language
french
Number of pages
33
Abstract
Les douleurs abdominales chroniques sont une des plaintes les plus fréquentes
en gastro-entérologie pédiatrique. Elles touchent environ 10.5% des enfants et
adolescents en Europe et 13.5% dans le monde(1).
On comprend par douleurs abdominales fonctionnelles un ensemble de troubles
dont le dénominateur commun est la douleur abdominale chronique. Les critères
de Rome IV les ont classés selon les caractéristiques d’apparition et de caractère
de la douleur ainsi que les symptômes l’accompagnant : dyspepsie fonctionnelle,
syndrome de l’intestin irritable, migraine abdominale et douleur abdominale
fonctionnelle non spécifique(2). Cette classification est toutefois utilisée
davantage dans le milieu de la recherche qu’en clinique. De plus, chez un enfant,
plusieurs troubles peuvent se chevaucher(2). Les douleurs abdominales
fonctionnelles ne sont plus un diagnostic d’exclusion et la recherche de drapeaux
rouges, une anamnèse approfondie et un examen clinique suffisent généralement
à poser le diagnostic et peuvent être faits chez le pédiatre(3). Cependant,
beaucoup d’enfants et d’adolescents ont de multiples examens
complémentaires(4) et sont référés à un gastroentérologue(5). Ceci peut amener à
une augmentation de l’anxiété de la part des enfants et des parents(4).
Si les mécanismes physiopathologiques précis restent indéterminés, une des
théories retenues comme probables repose sur une distorsion de la perception
des sensations viscérales. Ceci provoque une modification de l’axe de
communication cerveau-intestin. Normalement, les signaux envoyés par
l’intestin au cerveau ne sont pas perçus, mais chez l’enfant avec des douleurs
abdominales fonctionnelles ces signaux afférents sont modifiés et donc perçus
comme de la douleur(3).
Une sensibilisation centrale et périphérique contribue à la douleur et peut être
liée à des expériences de vie défavorables, une infection, une lésion, etc. (6)(7). La
présence de comorbidités telles que l’anxiété, le manque de capacités
d’adaptation, le renforcement parental, la pression scolaire et des facteurs
diététiques peuvent induire et perpétuer la douleur(3).
Proposé par George Engel(8), le modèle biopsychosocial des douleurs
abdominales fonctionnelles fait le lien entre les mécanismes biologiques, les
facteurs psychologiques et leur environnement(9).
Keywords
adolescent, parent, functional abdominal pain disorder, biopsychosocial model, attributions
Create date
03/09/2020 16:00
Last modification date
09/10/2020 6:26
Usage data