Messaggeri di Zeus e degli uomini. Comunicazione verbale a distanza e ripetizione Verbatim nell’Iliade

Details

Request a copy
Serval ID
serval:BIB_576767D6D03E
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Messaggeri di Zeus e degli uomini. Comunicazione verbale a distanza e ripetizione Verbatim nell’Iliade
Author(s)
Cesca Ombretta
Director(s)
Bouvier David
Institution details
Université de Lausanne, Faculté des lettres
Address
Faculté des lettres
Université de Lausanne
CH-1015 Lausanne

Publication state
Accepted
Issued date
2018
Language
italian
Abstract
La thèse porte sur le mise en scène de la communication verbale à distance entre les personnages mortels ou divins dans l'Iliade. Elle analyse les stratégies narratives employées à cet effet, notamment l'usage de la répétition mot à mot {Verbatim) de la part du messager.
La recherche se concentre d'abord sur le lexique relatif à la communication à distance, particulièrement sur les termes grecs aggeloh, khrux et aggelih avant d'examiner le modus operandi des figures qui transmettent les déclarations d'un individu à un autre. Elle étudie spécialement la manière dont les intermédiaires -messagers occasionnels, hérauts et ambassadeurs - expriment l'information qui leur a été communiquée. Le domaine de la communication à distance est un lieu privilégié pour observer la configuration des rapports entre dieux et mortels. En effet, dans le poème, les dieux envoient de nombreux messages aux mortels, à l'aide de messagers divins ou par des stratégies non verbales, telles que les présages et les rêves. L'étude de la caractérisation des figures qui sont nommées « messager de Zeus » (Iris, Ossa, les hérauts, le Songe, certains présages) met en évidence l'objectif des différents types de messages : diriger les actions humaines, afin de mener à bien les desseins divins, notamment les desseins de Zeus.
Sur le plan extradiégétique, les scènes de messagers constituent des outils de composition du narrateur, qui les emploie pour structurer son récit. Aussi, les scènes de messagers avec répétition Verbatim renvoient très probablement à une pratique de composition orale. En effet, la poésie homérique, telle que nous la connaissons, présente des caractéristiques formelles propres à une poésie originairement conçue pour la transmission orale et adaptée à la composition en performance. Les répétitions faisaient partie des outils mnémotechniques dont les aèdes se servaient pour construire leur performance devant des auditeurs à chaque fois différents. Dans ce contexte, les messenger-scenes avec répétition Verbatim, dans lesquelles un messager transmet oralement un contenu qui lui a été confié, peuvent être comprises comme une mise en abyme du processus de composition narrative de l'aède, intermédiaire lui aussi entre sa source d'information (les Muses) et le public de la performance. Analyser la technique discursive des intermédiaires de la communication est un moyen intéressant pour interroger les mécanismes de composition de l'Iliade.
La dernière partie de la recherche est consacrée à la comparaison entre l'Iliade et l'Odyssée, deux poèmes qui constituent des univers très éloignés, en ce qui concerne la mise en scène de la communication à distance.
Create date
30/04/2018 11:04
Last modification date
20/08/2019 15:11
Usage data