“Demystifying” the encounter with adolescent patients: a qualitative study on medical students’ experiences and perspectives during training with adolescent simulated patients

Details

Ressource 1Download: thèse-TY-OK.pdf (2575.81 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_50629A056036
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
“Demystifying” the encounter with adolescent patients: a qualitative study on medical students’ experiences and perspectives during training with adolescent simulated patients
Author(s)
Takeuchi Yûsuke Leo
Director(s)
Ambresin Anne-Emmanuelle
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
07/10/2021
Language
french english
Abstract
Contexte
Quel que soit leur spécialité, la plupart des médecins seront amené·e·s à prendre en charge des adolescent·e·s dans leur pratique. Ils devront alors relever le défi d’adopter des techniques de communication et une attitude appropriées leur permettant, non seulement de fournir des soins adaptés aux patient·e·s, mais aussi de dépister d’autres problématiques touchant leur santé globale (comportements à risque, santé mentale, santé sexuelle etc.).
Les formations comprenant des jeux de rôle avec patient·e·s simulé·e·s adolescent·e·s (PSA) sont de plus en plus reconnues dans l’enseignement des techniques d’entretien et de communication avec les patient·e·s adolescent·e·s. Au-delà de cette évidence d’efficacité et de la satisfaction des participant·e·s à ce type de formation, peu de choses sont connues sur l’expérience et les besoins des étudiant·e·s en médecine rencontrant des PSA.
Le but de cette recherche était donc d’explorer de manière approfondie les perspectives des étudiant·e·s participant à des ateliers avec PSA.
Méthodes
En utilisant des méthodes issues de la théorie ancrée (grounded theory), nous avons mené des entretiens semi-structurés avec 18 étudiant·e·s en médecine de 4ème année et réalisé une observation de terrain de 6 ateliers avec PSA.
Résultats
Lors d’une expérience pratique avec PSA, les étudiant·e·s identifient puis désamorcent le défi représenté par la rencontre avec un·e adolescent·e au sein de 3 dimensions : leurs préconceptions sur les adolescent·e·s, leur niveau d’expérience et de confiance avec les adolescent·e·s ainsi que la distance professionnelle en lien avec la faible différence d’âge. Ce processus est également influencé par la façon dont les étudiant·e·s perçoivent et s’adaptent au contexte pédagogique (format en petit groupe et simulation). Dans l'ensemble, les étudiants ont surtout apprécié le fait de l'avoir "fait au moins une fois", afin de « démystifier » la rencontre avec un·e adolescent·e.
Principales conclusions et perspectives
Notre étude suggère qu’un atelier intégrant des patients simulés est essentiel dans un cursus prégradué en santé des adolescents car il offre une occasion unique d'avoir au moins une expérience pratique dans un environnement sécurisé leur permettant de « découvrir » les enjeux d’un entretien avec un·e adolescent·e avant les rencontres avec des patients réels. Une telle expérience est cruciale pour permettre une pratique réflexive qui devrait être axée sur les attitudes et l'identité professionnelle afin d'aider les étudiants à identifier et à explorer leurs sentiments, leurs expériences personnelles et leurs idées préconçues qui pourraient influencer leur relation avec les patients adolescents. En ce qui concerne le cadre pédagogique, la valeur ajoutée d'un format en petit groupe et le fait de former des « vrais » jeunes comme patient·e·s simulés sont des aspects importants pour les formateurs en santé et médecine des adolescents qui souhaitent mettre en œuvre ou optimiser les formations avec PSA. Les recherches futures devraient évaluer l'ampleur et la durabilité de l'impact de ces formations axées sur les attitudes sur la qualité des soins aux adolescents, principalement sur les aspects relationnels.
--
Training with adolescent simulated patients (ASP) is increasingly recognized as an effective form of teaching interviewing skills with adolescent patients. Beyond the acknowledged effectiveness and satisfaction of training with ASP, little is known on medical students’ actual experience and specific learning needs related to simulated encounters with ASP, as well as factors influencing their learning experience.
The aim of this study was an in-depth exploration of medical students’ perspectives about training with ASP.
Using a qualitative design with grounded theory methods, we conducted in-field observa- tion of training sessions with ASP and individual interviews with eighteen fourth-year medical students participating in training.
When provided with an actual experience in a simulated setting, students go through a process of anticipating then modulating the challenge of the encounter with an adolescent patient. This challenge is influenced and modulated within 3 main dimensions: preconcep- tions about adolescents, level of experience with adolescent patients and professional distance. This process is also influenced by how students perceive and cope with the educational setting.
Training with ASP, as a first concrete experience of an adolescent consultation, is an opportunity to address important aspects of students’ attitudes towards adolescent patients such as students’ preconceptions, personal experiences and feelings that could influence the doctor-patient relationship later on. Training should focus on ways to reflect upon and handle such attitudes and the emotional resonance experienced by medical students.
Keywords
Adolescent, simulation, medical education, communication skills, doctor-patient relationship
Open Access
Yes
Create date
17/02/2022 17:43
Last modification date
13/04/2022 7:09
Usage data