Faire carrière dans le powerchair hockey : formation et transformation des parcours de vie de personnes ayant des in/capacités physiques « sévères »

Details

Ressource 1 Sous embargo jusqu'au 30/09/2024.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_4FF854DBD5D5
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Faire carrière dans le powerchair hockey : formation et transformation des parcours de vie de personnes ayant des in/capacités physiques « sévères »
Author(s)
Paccaud Laurent
Director(s)
Marcellini Anne
Institution details
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Publication state
Accepted
Issued date
17/09/2021
Language
french
Abstract
Ce travail s’intéresse aux usages des pratiques sportives dans les vies des personnes ayant des déficiences et in/capacités physiques « sévères ». Plus précisément, cette recherche analyse les expériences que font ces personnes dans le cadre du powerchair hockey (unihockey en fauteuil électrique) afin de comprendre comment l’engagement dans une pratique sportive collective en fauteuil électrique forme et transforme leurs parcours de vie. L’enquête s’appuie sur une ethnographie multisituée du powerchair hockey en Suisse francophone et germanophone. Différents outils ont été mobilisés pour le recueil des données ; observations participantes – entretiens de type « récit de vie » – entretiens par photo-elicitation – recherche et consultation d’archives.
Les résultats montrent que le powerchair hockey est le seul sport collectif structuré à l’échelle nationale qui est accessible aux utilisateur·trices de fauteuil électrique. Une majorité des joueur·euses vivent avec une maladie neuromusculaire évolutive. Le powerchair hockey est un espace social qui se situe à l’intersection de deux mondes sociaux dont il conjugue les idiomes de participation : « le monde des valides » et « le monde du handicap ». Cet espace permet ainsi aux insiders et outsiders respectif·ves de ces deux mondes de se rencontrer et de faire communauté.
Faire carrière dans un sport collectif en fauteuil électrique forme et transforme les parcours de vie des personnes ayant des déficiences et in/capacités physiques « sévères » en produisant les conditions pour : (1) une circulation facilitée entre le « monde des valides » et le « monde du handicap » ; (2) une socialisation de conversion vers « l’handi-capabilité » ; (3) l’incorporation d’une disposition à la mobilité ; (4) la diversification des sphères de vie et des réseaux d’interdépendances ; (5) une inscription dans une histoire collective par la transmission d’un héritage aux plus jeunes de leurs pair·es. Ainsi, faire carrière dans un sport collectif en fauteuil électrique apparait comme une bifurcation par rapport au parcours de vie initialement prévu par les médecins et l’Assurance invalidité : une sortie des rôles sociaux de « malade » ou d’« invalide » auxquels ils·elles sont assigné·es, pour une revendication de l’identité sportive. L’engagement sportif se révèle donc comme une modalité d’émancipation à l’égard de scripts sociaux surdéterminés par la gestion institutionnelle qui est faite des destins biologiques des personnes qui vivent avec des déficiences et in/capacités physiques dites « sévères ».
This research focuses on sport practices in the lives of people with “severe” physical dis/abilities. More specifically, this study analyses the commitment to a powerchair hockey career, by both men and women, in order to determine how participation in collective sport practice forms and transforms their life paths. The study is based on a multi-sited ethnography of powerchair hockey in French- and German-speaking Switzerland. Different tools have been used to collect data: participant observation, life narrative interviews, photo-elicitation interviews, and archival research and consultation.
Results show that powerchair hockey is the only team sport organized on a national scale available to powerchair users. A majority of players live with a progressive neuromuscular disease. Powerchair hockey is a social arena located at the intersection of two social worlds: the “able-bodied world” and the “world of dis/ability”. It combines the principles of participation in these two social worlds, thus allowing the insiders and outsiders of these two worlds to meet and form a community.
Commitment to a powerchair hockey career forms and transforms the life paths of people with “severe” physical dis/abilities by providing the conditions for: (1) facilitated movement between the “able-bodied world” and the “world of dis/ability”; (2) the learning of “handicapabilities”; (3) the embodiment of a disposition to mobility; (4) a diversification of spheres of life and networks of interdependence; and (5) joining in a collective history through transmission of a legacy to younger peers. By playing powerchair hockey, athletes distance themselves from the social roles of “disabled people” to which they were assigned prior to a sporting career. At the same time, they perform the social identity of the supercrip athlete. Thus, commitment to sport constitutes a shift away from the life path initially prescribed by doctors and the Swiss Disability Insurance program. Commitment to sport may be considered a form of emancipation from social scripts overdetermined by institutional management of the biological destinies of people living with so-called “severe” physical dis/abilities.
Keywords
Sport - Carrière - handicap - genre - parcours de vie - fauteuil électrique - trajectoire de la maladie
Create date
21/11/2018 14:05
Last modification date
12/11/2021 7:09
Usage data