Régime métropolitain, migrations résidentielles et recompositions urbaines : l'hypothèse de l'inversion du modèle de mobilité

Details

Ressource 1Request a copy Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: author
Serval ID
serval:BIB_4E112FCF15EE
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
Régime métropolitain, migrations résidentielles et recompositions urbaines : l'hypothèse de l'inversion du modèle de mobilité
Journal
Géo-Regards
Author(s)
Da Cunha A.
ISSN
1662-8527
Publication state
Published
Issued date
2008
Number
1
Pages
27-41
Language
french
Abstract
Phénomène resté assez marginal jusqu'aux années quatre-vingt, la gentrification est devenue, dans certaines villes européennes, un principe de production de l'espace urbain. La ville que désertaient les classes moyennes parce qu'elle était associée à une densité excessive et à des nuisances de toutes sortes redevient ainsi le lieu d'une valorisation immobilière renouvelée, mais aussi d'un entre-soi sélectif, du spectacle et du plaisir répondant aux nouveaux styles d'habiter des nouveaux cadres de l'urbain globalisé. Qu'en est-il en Suisse ? L'article présente quelques résultats issus de deux recherches menées à l'échelle du système urbain et de l'agglomération lausannoise. L'observation des dynamiques à l'oeuvre ne permet pas de corroborer la thèse du « retour en ville ».
Create date
27/02/2009 17:28
Last modification date
20/08/2019 15:03
Usage data