Influence d'une eau minérale riche en bicarbonate sur le métabolisme osseux

Details

Request a copy
Serval ID
serval:BIB_42502
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Influence d'une eau minérale riche en bicarbonate sur le métabolisme osseux
Author(s)
Waldvogel Abramowski S.
Director(s)
Burckhardt P.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Address
Lausanne
Publication state
Accepted
Issued date
2004
Language
french
Number of pages
39
Notes
REROID:R003697365; 30 cm; Old school value: Université de Lausanne
Abstract
RESUME:
L'acidose métabolique induit une résorption osseuse in vitro. Un régime alimentaire normal impose quotidiennement à l'organisme une charge d'acide non volatile qui participe à la perte osseuse liée à l'âge. Dans le sens contraire, des études cliniques ont mis en évidence un ralentissement de la résorption osseuse, documenté par une diminution de la calciurie et des marqueurs de la résorption osseuse, ceci quelques jours après l'introduction d'un traitement de bicarbonate ou d'un régime alimentaire alcalin. Dans notre étude, nous avons voulu déterminer si seule la consommation d'une eau minérale riche en bicarbonate permettait de diminuer la calciurie et le télopeptide-C, marqueur de la résorption osseuse.
Trois groupes de 10 femmes ont testé trois eaux minérales commercialisées contenant des taux variables de bicarbonates : Contrex (A) : 403 mg/l, Quezac (B) : 1762 mg/l, San Pellgrino (C) 219 mg/l. Elles ont été consommées à raison de 1,5 litre par 24 h, pendant 4 semaines, sans que d'autres modifications diététiques ne soient imposées. Deux contrôles diététiques ont été effectués (avant et une semaine après le début de l'étude), afin d'éviter des écarts alimentaires qualitatifs et quantitatifs trop importants concernant le calcium (Ca2+), le sel et les protéines.
Les résultats obtenus ont été soumis à une analyse de variance. Les pH urinaires ne sont pas comparables au départ mais on observe que le groupe B, qui au départ a des valeurs inférieures à celles des 2 autres groupes, atteint des chiffres supérieurs à la 4e semaine. La calciurie (prélevée sur une récolte de 24 heures) diminue significativement dans le groupe A par rapport au groupe B à la 4e semaine. Le télopeptide urinaire diminue progressivement dans le groupe B et est significativement plus bas par rapport au groupe A à la 4e semaine. Ces tendances se retrouvent entre les groupes B et C mais ne sont pas significatives.
De ces résultats, nous pouvons conclure que non seulement le calcium mais également le bicarbonate contenus dans l'eau minérale permet de diminuer la résorption osseuse liée à l'âge. Cette étude démontre également un effet supérieur du bicarbonate par rapport au Ca2+ contenu dans l'eau, puisque la Contrex, qui est deux fois plus riche en Ca2+ que les deux autres eaux testées, ne parvient pas à freiner la résorption dans les conditions de cette étude. La consommation d'une eau minérale riche en bicarbonate devient ainsi une recommandation efficace, simple et économique pour la prévention de l'ostéoporose.
Create date
19/11/2007 13:38
Last modification date
29/05/2020 12:11
Usage data