TRAIP is implicated in the DNA damage response

Details

Request a copy
Serval ID
serval:BIB_3B8D07C2473A
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
TRAIP is implicated in the DNA damage response
Author(s)
Gleich T.
Director(s)
Huber M.
Codirector(s)
Hohl D.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Address
Faculté de biologie et de médecineUniversité de LausanneCH-1015 LausanneSUISSE
Publication state
Accepted
Issued date
2016
Language
english
Abstract
The cellular fate of proteins is often influenced by post-translational modifications. One of these modifications is the process called ubiquitination in which E3 ubiquitin ligases are mediating the last step of the covalent attachment of ubiquitin moieties to target proteins. The TRAF-interacting protein (TRAIP, TRIP, RNF206) is a functional E3 ubiquitin ligase implicated in cellular prolifération and DNA damage response. TRAIP is important during the embryonic development stages since its depletion in Drosophila and mice is lethal. Indeed, TRAIP knock down in human epidermal keratinocytes (HEK) resulted in a decreased cell prolifération and an accumulation of cells in Gl/S phase. TRAIP has an important function in maintaining the function of the spindle assembly checkpoint (SAC) during mitosis. TRAIP depletion in HeLa cells led to an aberrant SAC signaling and finally to genomic instability. Recently, TRAIP was reported to function in homologous recombination and replication fork stalling after DNA damage and was found to be mutated in primordial dwarfism.
We performed laser-microirradiation experiments and live cell imaging to reveal the localization of TRAIP within 1min to DNA double strand breaks. A significantly reduced yH2AX foci formation was observed after TRAIP depletion. This suggested a rôle of TRAIP in establishing the important signaling platform initiated by yH2AX to repair DNA damage. The localization kinetics of TRAIP after DNA damage and the identified proteins of the Bio-ID screening prompted us to investigate the rôle of TRAIP in homologous recombination (HR) and non homologous end joining (NHEJ) mediated repair. Indeed, TRAIP knock down in HeLa cells increased NHEJ but did not affect HR. Furthermore, co- immunoprecipitation experiments established the proteins Ku80 and SMARCA5 as TRAIP interactors. Depending on the induction of DNA damage, these interactions changed in their intensity, suggesting TRAIP is modulating the DNA damage response via the interaction with Ku80 and SMARCA5, indicating a novel rôle of TRAIP in the DNA damage response.
--
Le sort cellulaire des protéines est souvent influencée par la modification post-traductionnelle. Une de ces modifications est le processus appelé ubiquitination. Dans l'étape finale d'ubiquitination, E3 ubiquitine ligases médiates l'attachement covalente des entités de l'ubiquitine à des protéines cibles. La protéine TRAF interagissant (TRAIP, TRIP, RNF206) est une E3 ubiquitine ligase fonctionnelle impliquée dans la prolifération cellulaire et réponse aux dommages de l'ADN. TRAIP est important au cours des étapes du développement embryonnaire depuis son épuisement en drosophile et la souris est létale due à l'augmentation de l'apoptose et la prolifération cellulaire réduite. Chez les humains, une réduction de l'expression a cause des mutations en TRAIP sont liées à nanisme primordial. En effet, TRAIP abattre par shRNA dans les kératinocytes épidermiques humains (HEK) a entraîné une prolifération cellulaire diminué et une accumulation de cellules en phase G1 / S. TRAIP joue un rôle important dans le maintien de la fonction de l'ensemble de broche de point de contrôle (CCS) pendant la mitose. TRAIP déplétion dans les cellules HeLa conduit à une signalisation CCS aberrante et enfin une instabilité génomique. Récemment, TRAIP a été signalé à fonctionner dans la recombinaison homologue et fourche de réplication calage après dommages à l'ADN.
Nos résultats ont révélé un nouveau rôle de TRAIP lors de la réponse aux dommages de l'ADN (RDD). Nous avons effectué des expériences laser microirradiation et imagerie des cellules vivantes pour révéler la localisation de TRAIP au sein de 1min à ADN double brin de pauses. yH2AX essais de foyers pour enquêter sur d'éventuelles modifications de la réponse aux dommages de l'ADN, a révélé une formation de foyers réduite après TRAIP épuisement par rapport aux cellules témoins. Cela suggère un rôle de TRAIP pour établir la plate-forme de signalisation RDD importante initiée par yH2AX. La cinétique de localisation de TRAIP après lésions de l'ADN et les protéines identifiées de la projection Bio-ID nous ont incités à étudier le rôle de TRAIP dans la recombinaison homologue (RH) et à la fin non homologue de jonction (NHEJ) réparation médiation. En effet, TRAIP abattre dans des cellules HeLa a augmenté NHEJ, mais n'a pas affecté HR. En outre, des expériences de co-immunoprécipitation ont établi les protéines Ku80 et SMARCA5 comme interacteurs TRAIP. En fonction de l'induction de dommages à l'ADN, ces interactions ont changé dans leur intensité, ce qui suggère TRAIP est une modulation de la réponse aux dommages de l'ADN par l'intermédiaire de l'interaction avec Ku80 et SMARCA5.
Create date
04/10/2016 10:44
Last modification date
20/08/2019 13:31
Usage data