Les fous en liberté. La naissance des « colonies familiales » de la Seine [Free the Insane. The Birth of the French Family Care System]

Details

Serval ID
serval:BIB_3B0F15D75F6E
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Title
Les fous en liberté. La naissance des « colonies familiales » de la Seine [Free the Insane. The Birth of the French Family Care System]
Journal
Revue de la Société française d'histoire des hôpitaux
Author(s)
Fauvel Aude
ISSN
1255-250X
Publication state
Published
Issued date
2010
Number
136
Pages
16-22
Language
french
Abstract
La première moitié du XIXe siècle fut marquée par triomphe de la psychiatrie. Moins de quarante ans séparent ainsi en France la parution du Traité médico-philosophique sur l'aliénation mentale ou la manie où Philippe Pinel posait les principes d'une approche médicale de la folie et l'adoption de la loi 1838 qui généralisa les asiles. L'heure était à l'espoir : enfin les fous ne seraient plus traités comme des bêtes furieuses, mais comme des malades, qu'on allait comprendre et soigner. Cet espoir, cependant, fut vite déçu par la réalité des asiles, toujours plus énormes et plus encombrés. Dans ce contexte, la confiance déclina : fallait-il enfermer les aliénés si ceux-ci n'en tiraient aucun bénéfice ? Ne pouvait-on pas trouver d'autres moyens de prendre soin d'eux ? Les réformateurs de la seconde moitié du XIXe siècle découvrirent alors la « colonisation familiale » développée par leurs voisins belges et écossais, un système qui leur sembla une vraie alternative, l'accueil des fous dans des familles, en liberté, contrastant avec l'atmosphère débilitante des « renfermeries » asilaires. Avant de devenir des lieux où les hôpitaux se débarrassaient de leurs chroniques, comme on devait par la suite le leur reprocher, les deux colonies de ce type qui furent créées en France-à Dun-sur-Auron (Cher) et à Ainay-le-Château (Allier), en 1892 et 1900-furent donc d'abord perçues comme des expériences innovantes, laboratoires d'un nouveau mode de compréhension et de prise en charge de la folie. C'est sur ce point que cet article met l'accent en retraçant l'histoire de la naissance des « colonies familiales » françaises dans le contexte de crise « anti-aliéniste » de la fin du XIXe siècle.
Keywords
histoire, psychiatrie, désinstitutionnalisation, placement familial, colonies familiales, Auguste Marie, Dun-sur-Auron, Ainay-le-Château, France, 19e siècle
Create date
20/10/2016 17:59
Last modification date
20/08/2019 13:30
Usage data