Allaitement et compléments par lait de formule : analyse des pratiques au sein de la maternité de l'Hôpital neuchâtelois et utilité potentielle des nomogrammes de la perte de poids physiologique néonatale

Details

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_33F3665E456C
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Allaitement et compléments par lait de formule : analyse des pratiques au sein de la maternité de l'Hôpital neuchâtelois et utilité potentielle des nomogrammes de la perte de poids physiologique néonatale
Author(s)
BARRERE M.
Director(s)
LAUBSCHER B.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2019
Language
french
Number of pages
26
Abstract
Introduction :
Lorsque le nouveau-né (NN) est à terme et qu’il ne présente pas de problème de santé
particulier, il est important de recommander l’allaitement exclusif sans complément ni d’eau ni de
lait de formule tout au long de la grossesse, de la naissance et des 6 premiers mois de vie du NN.
En revanche lorsque le NN présente une perte de poids excessive par exemple lors d’un échec de
lactation chez la mère, il est nécessaire de compléter l’allaitement par du lait de formule pour
assurer la bonne santé du NN. Il est donc indispensable de pouvoir s’appuyer sur de bonnes
informations concernant la perte de poids néonatale. Deux études de 2015, celles de Flaherman
et al. et celle de Bertini et al. ont permis la mise en place de nomogrammes de pertes de poids
néonatale heure par heure sur les quelques premiers jours de vie.
Objectifs :
Le premier objectif de ce travail était de faire un audit des pratiques actuelles concernant
le don de compléments de LF à la maternité de l’Hôpital Neuchâtelois (HNE). Le deuxième objectif
était d'évaluer si la perte de poids des NN sains accueillis à la maternité de l'HNE est reflétée par
les nomogrammes publiés par Flaherman et al. et Bertini et al.
Résultats et discussion :
Le taux de 20,6% de NN recevant des compléments de lait de formule « sans raisons
médicales » à la maternité de l’HNE surprend au vu de l’appellation « baby friendly hospital » de
l’HNE.
Les percentiles publiés par Flaherman et al. en 2015 ne reflètent probablement pas notre
population au-delà de 24h certainement dû à l’absence de ressemblance de nos populations
(sélection des NN « spéciaux » au-delà de 24h dans l’étude de Flaherman et al.). Les percentiles
publiés par Bertini et al. sont trop sélectifs au niveau de leurs critères d’inclusion de leur étude
pour être représentatif de notre population.
Conclusion :
Le taux de compléments « sans raisons médicales » remet en cause le label « baby friendly
hospital » de la maternité de l’HNE et l’utilité de l’introduction de percentiles de pertes de poids
néonatales dans la pratique clinique de la maternité reste encore à être déterminée. Les
percentiles publiés par Flaherman et al. et celle de Bertini et al. en 2015 ne semblent pas refléter
la perte de poids des NN de notre population.
Create date
03/09/2020 14:16
Last modification date
01/10/2020 5:26
Usage data