Le concept du ganglion sentinelle et son application au cancer du sein

Details

Serval ID
serval:BIB_30CBBDE6AB32
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
Le concept du ganglion sentinelle et son application au cancer du sein
Journal
Swiss Medical Forum = Forum Médical Suisse
Author(s)
Delaloye  J. F., Bischof-Delaloye  A., Fiche  M., Genton  C. Y.
ISSN
1661-6138
Publication state
Published
Issued date
2005
Volume
5
Number
50
Pages
1251-1255
Abstract
Le ganglion sentinelle représente le premier relais d'une chaîne lymphatique drainant un territoire défini. En tant que "sentinelle", il est le premier à retenir les cellules tumorales en migration après leur pénétration dans les vaisseaux lymphatiques. Le concept du ganglion sentinelle repose sur l'hypothèse que, si celui-ci est libre de tout dépôt métastatique, les ganglions situés en aval sur la chaîne lymphatique le seront aussi. Le but de l'application de ce concept au cancer du sein est d'éviter un curage axillaire inutile, procédure n'ayant qu'une valeur diagnostique et grevée d'une morbidité non négligeable. La recherche et l'identification du ganglion sentinelle (lymphadénectomie sélective) nécessite l'injection locale d'un marqueur, qu'il s'agisse d'un colorant et/ou d'un colloïde radioactif. La biopsie sélective du ganglion sentinelle est indiquée chez les patientes cliniquement sans adénopathies axillaires (cN0), présentant une tumeur 93 cm. Le recul est encore insuffisant pour affirmer dans quelle mesure les tumeurs plus grandes (>3 cm) ou multicentriques pourraient constituer des indications reconnues. L'examen histologique du ganglion sentinelle doit être approfondi (coupes sériées et, le cas échéant, recours à l'immunohistochimie). Si cet examen révèle la présence d'une métastase (>2 mm), d'une micrométastase (92 mm) ou de cellules tumorales isolées (90,2 mm), un complément de curage axillaire est indiqué, à moins que la patiente ne soit incluse dans une étude. Toutes les publications tendent à démontrer la validité de l'application de ce concept au cancer du sein, cela à condition de disposer d'une équipe pluridisciplinaire entraînée, composée de médecins isotopistes, d'opérateurs et de pathologistes.
Create date
29/01/2008 18:36
Last modification date
20/08/2019 13:15
Usage data