Impact de l'hyper-débit et des maladies cardiaques sur l'incidence d'événements cardiovasculaires aigus chez les dialysés

Details

Ressource 1Download: BIB_2F1A05B54506.P001.pdf (761.26 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
Serval ID
serval:BIB_2F1A05B54506
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Impact de l'hyper-débit et des maladies cardiaques sur l'incidence d'événements cardiovasculaires aigus chez les dialysés
Author(s)
Hollanda De Sa Neto H.
Director(s)
HALLER C.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2014
Language
french
Number of pages
24
Abstract
Introduction : La prévalence de l'insuffisance rénale terminale est en pleine expansion, cela implique un grand nombre de patients en dialyse et donc bénéficiant d'un accès vasculaire. Les maladies cardiovasculaires participent grandement à la morbidité et mortalité des patients en insuffisance rénale terminale et en dialyse. Des changements hémodynamiques importants accompagnent la création d'une fistule artério-veineuse. L'hyper-débit, à savoir un débit fistulaire > 2'000 ml/min, pourrait, pour certains auteurs, représenter un risque supplémentaire pour le développement de complications cardiaques aiguës.
Objectif : Investiguer l'influence de l'hyper-débit et des maladies cardiaques existant avant la confection de la fistule artério-veineuse sur la survenue d'événements cardiovasculaires aigus.
Méthode : Étude rétrospective sur les dossiers de 23 patients des services de chirurgie vasculaire du CHUV et de l'hôpital de Sion qui ont bénéficié de la création d'une fistule artério-veineuse pour la dialyse entre 2006 et 2013. Les patients ayant un débit fistulaire > 1'800 ml/min ont été inclus dans l'étude. Les informations concernant la maladie rénale et la fistule ont été recueillies dans les dossiers informatiques des patients. Les facteurs de risque cardiovasculaires classiques et les maladies cardiaques présentes avant la confection de la fistule, les mesures échocardiographiques avant et après la confection de l'accès vasculaire ainsi qu'après la dernière révision de celui-ci et enfin, les événements cardiovasculaires aigus survenant entre la confection et la révision de la fistule ont été analysés. Les prévalences et incidences de ces caractéristiques et événements ont pu être extraites pour ce collectif de patients.
Résultats : Les facteurs de risque cardiovasculaires et les maladies cardiaques les plus prévalentes dans cette population avant la confection de la fistule artério-veineuse sont l'hypertension artérielle (91.3%), l'hypercholestérolémie (34.8%), le diabète (17.4%), la cardiopathie hypertrophie (34.8%), la cardiopathie ischémique (21.7%). La moyenne globale des mesures de la masse ventriculaire gauche de tous les individus était de 119,4 g/m2 avant la confection de la fistule, 141,9 g/m2 après la confection et à 131.9 g/m2 après la dernière révision de la fistule. La proportion des individus présentant une hypertrophie ventriculaire gauche a varié de 62.5% avant la confection de la fistule à 66.7% après la confection de celle-ci, puis a diminuée à 50% après la dernière révision. Les événements cardiovasculaires aigus ont touché 39% des patients avec une plus grande incidence pour l'insuffisance cardiaque aiguë (21.7%) suivie du syndrome coronarien aigu (13%). Une corrélation entre la présence de maladies cardiaques préexistantes et la survenue d'un événement cardiaque aigu a été observée avec un odds ration de 4.66 (23 observations, intervalle de confiance de 95% compris entre 0.702 et 31.036).
Conclusion : Une relation importante entre les maladies cardiovasculaires préexistantes et les événements cardiovasculaires aigus a été mise en évidence dans ce groupe porteur d'une fistule à haut débit. L'hyper-débit pourrait contribuer à une amplification des phénomènes d'agression cardiovasculaire bien connus des états urémiques chroniques et de la dialyse. Un débit élevé, > 2'000 ml/min, devrait donc être considéré comme un facteur de risque cardiovasculaire (FRCV) très important. Des dépistages de maladies cardiovasculaires à l'aide de l'imagerie et de l'examen clinique avant la confection de la fistule devraient être effectués de manière systématique ainsi qu'un suivi régulier du débit fistulaire afin de catégoriser les patients selon le risque d'événements cardiovasculaires. Cette procédure permettrait d'adapter le suivi et la prise en charge des patients.
Keywords
Dialyse, fistule artério-veineuse, débit, maladies cardiaques, complications (dialysis, arteriovenous fistula, flow, cardiac disease, complication).
Create date
03/09/2015 9:23
Last modification date
20/08/2019 13:13
Usage data