Multicentre observational screening survey for the détection of CTEPH following PE

Details

Request a copy
Serval ID
serval:BIB_145537BCD44B
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Multicentre observational screening survey for the détection of CTEPH following PE
Author(s)
COQUOZ Nicolas
Director(s)
Aubert John-David
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Address
Faculté de biologie et de médecine
Université de Lausanne
CH-1015 Lausanne
SUISSE

Publication state
Accepted
Issued date
2018
Language
english
Abstract
Introduction : L'hypertension pulmonaire thromboembolique (CTEPH) est une complication rare mais sévère de l'embolie pulmonaire (PE). A l'heure actuelle, il n'existe aucune stratégie recommandée pour le dépistage de la CTEPH chez le patient ayant eu une PE. Méthode : Cette étude prospective, multicentrique et observationnelle (INPUT on PE; ISRCTN61417303) rassemble tous les patients ayant eu une PE dans 11 centres suisses entre Mars 2009 et Novembre 2016. Nous avons dépisté la CTEPH dans cette cohorte de patients au moyen d'un algorithme à étapes répétées à 6,12 et 24 mois. Cet algorithme comprend un questionnaire téléphonique basé sur la dyspnée, une échocardiographie transthoracique, un cathétérisme cardiaque droit et une confirmation radiologique de la CTEPH. L'objectif principal de l'étude était le taux d'incidence de la CTEPH après une PE. Les objectifs secondaires étaient l'évaluation de la performance de l'algorithme de dépistage et l'identification de facteurs de risque pour le développement d'une CTEPH chez les patients ayant eu une PE.
Résultats : Sur 1699 patients consécutifs ayant eu un PE, 508 patients ont été suivi durant 2 ans avec notre algorithme de dépistage. L'incidence de la CTEPH après une PE était de 3.7 pour 1000 patient-année, soit une incidence cumulative sur 2 ans de 0.79%. Grâce à une comparaison avec le registre Suisse sur l'hypertension pulmonaire, nous avons pu confirmer l'absence de cas de CTEPH non diagnostiqué en cours d'étude. Le questionnaire de dyspnée a une sensibilité de 100% et une spécificité de 81.6%. La deuxième étape, l'échocardiographie transthoracique chez les patients avec une dyspnée nouvelle, a une valeur prédictive négative de 100%. La présence d'anticorps anti-phospholipides chez les patients victimes d'une PE est significativement associées avec le développement d'une CTEPH (p=0.03).
Interprétation : La CTEPH est une pathologie rare mais traitable. L'utilisation de cet algorithme simple pour un dépistage de la CTEPH est recommandée chez les patients dans les deux ans suivant une PE.
Create date
29/06/2018 10:12
Last modification date
20/08/2019 12:43
Usage data